La juge Prévost-Desprez mise en examen

  • A
  • A
La juge Prévost-Desprez mise en examen
@ MAXPPP
Partagez sur :

La magistrate est soupçonnée d'avoir informé des journalistes dans l'affaire Bettencourt.

Isabelle Prévost-Desprez a été mise en examen lundi à Bordeaux pour "violation du secret de l'instruction" en marge des affaires Bettencourt, a indiqué mardi le procureur de la République de Bordeaux, Claude Laplaud. "Il est rappelé qu'Isabelle Prévost-Desprez bénéficie de la présomption d'innocence", a souligné le magistrat. 

 La magistrate, alors en charge du volet abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt, est soupçonnée d'avoir informé des journalistes du Monde d'une perquisition menée le 1er septembre 2010 au domicile de la milliardaire. Liliane Bettencourt avait alors porté plainte.

L'imbroglio sur cette affaire a amené en 2010 au dessaisissement d'Isabelle Prévost-Desprez, après l'ouverture par le procureur Philippe Courroye d'une procédure pour "violation du secret de l'enquête", visant la magistrate, qu'il déteste cordialement. Ce dernier a ensuite lui-même fait l'objet de poursuites pénales pour avoir demandé à la police de se procurer les factures détaillées de téléphone de journalistes du Monde afin de confondre la vice-présidente.

Courroye entendu par le Conseil supérieur de la magistrature

Selon les informations d'Europe 1, Philippe Courroye est d'ailleurs entendu mardi par la commission des requêtes du Conseil supérieur de la magistrature dans le cadre de la plainte du quotidien Le Monde qui lui reproche une "faute disciplinaire" dans l'affaire dite des fadettes.

Isabelle Prévost-Desprez est également menacée d'une procédure disciplinaire pour avoir tenu des propos mettant en cause Nicolas Sarkozy. Dans le livre Sarko m'a tuerparu en 2011, elle fait état de deux témoins ayant parlé, hors procès verbal, de remises d'espèces à Nicolas Sarkozy par l'entourage de la milliardaire. L'un de ces témoins avait réfuté avoir tenu de tels propos.