La garde alternée toujours controversée

  • A
  • A
La garde alternée toujours controversée
@ MAXPPP
Partagez sur :

Dix ans après son lancement, elle concerne de plus en plus d'enfants, mais n'est pas une solution miracle.

Aujourd'hui, entre 15 et 20% des enfants de divorcés vivent une semaine chez papa, une semaine chez maman. Instaurée il y a dix ans par la loi du 4 mars 2002 à l'initiative des associations de pères divorcés, la garde alternée a vu son nombre d'adeptes doubler depuis 2003, sans parler des parents qui optent pour ce mode de garde sans passer devant le juge.

La double garde-robe

Toutefois, cette méthode a ses avantages et ses inconvénients. Cela permet avant tout de conserver un lien entre le père et son enfant, tout en installant une perte de repères chez l'enfant. Les experts voient plusieurs points de crispation, dont le principal concerne les vêtements des enfants et le manque de communication des parents.

Outre la double garde robe, question conflictuelle, les enfants sont confrontés au manque d'information des parents sur des questions essentielles comme l'alimentation ou les sorties extrascolaires.

L'âge idéal : 6-13 ans

L'âge des enfants est aussi à prendre en compte dans la garde alternée, préviennent les experts, pédopsychiatres en tête. Les dernières études montrent que la garde alternée n'est pas recommandée pour les moins de six ans, qui peuvent difficilement donner leur point de vue, ainsi que pour les adolescents, qui expriment clairement le besoin d'avoir un seul domicile, et surtout une seule chambre.

L'âge idéal semble donc être entre 6 et 13 ans. Mais ce n'est pas la seule condition. Des parents résidants à proximité l'un de l'autre facilitent ce processus autant contesté qu'en vogue dix ans après.