La France, "une bombe à retardement" (presse)

  • A
  • A
La France, "une bombe à retardement" (presse)
@ Capture d'écran - Twitpic
Partagez sur :

Après avoir dénoncé un supposé "déni" français avant la présidentielle, The Economist, influent et libéral hebdomadaire britannique du monde des affaires, estime en couverture de son numéro du 17 novembre que la France est une "bombe à retardement au coeur de l'Europe".

15.11 the economist.france.bombe

© Capture d'écran - Twitpic

L'image qui illustre ce dossier spécial de 14 pages est éloquente: sept baguettes de pain entourées d'un ruban bleu-blanc-rouge, telles des bâtons de dynamite, reliées à une mèche allumée. Bref, prêtes à exploser. Selon le journal, "la France pourrait devenir le plus grand danger pour la monnaie unique européenne", et "la crise pourrait frapper dès l'an prochain". The Economist est particulièrement virulent à l'encontre du nouveau président français, François Hollande, et de son Premier ministre Jean-Marc Ayrault, tous deux socialistes.