La France risque-t-elle le black-out électrique ?

  • A
  • A
La France risque-t-elle le black-out électrique ?
La sécheresse comme la canicule entraîneront des baisses de production.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Le réseau de transport d'électricité a planché sur un scénario de grosse chaleur.

La sécheresse et la canicule peuvent-elles entraîner des pannes de courant cet été ? RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité en France, a étudié la question dans le détail. Europe 1 s’est procuré l'étude, en exclusivité.

Une forte hausse de la consommation

En cas de canicule, la période la plus tendue, pour le réseau électrique, se situera entre le 15 août et fin septembre. En cause : une forte hausse de la consommation. Les climatiseurs fonctionneront à plein régime. Or, un degré de plus, c'est l'équivalent d'une ville comme Nantes en surplus de consommation électrique.

Des baisses de production

Pour ne rien arranger, la sécheresse comme la canicule entraîneront des baisses de production. En effet, en 2011, il y a davantage de centrales en maintenance que l'an dernier. Or, si la sécheresse persiste, les centrales en service devront limiter leur production pour éviter la surchauffe. Les barrages hydro-électriques, quant à eux, sont déjà au plus bas.

Concrètement, si les températures dépassent de 7° les normales saisonnières en juillet et en août, la France devra s’approvisionner sur les marchés européens. 50% de plus que l'an dernier, à l'horizon fin septembre.

Malgré tout, RTE reste relativement serein dans son étude. Grâce aux capacités des réseaux de distribution qui relient la France aux pays voisins, l’opérateur estime qu'on devrait éviter toute situation de black-out. Bref, selon eux, le risque est faible.