La France attend la canicule

  • A
  • A
La France attend la canicule
La France connaîtra à partir de vendredi un épisode de très forte chaleur.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le niveau 2 du plan canicule a été déclenché, ou s'apprêtent à l'être, dans six départements.

Le thermomètre va grimper sur l'ensemble de l'Hexagone. Ce week-end devrait être le plus chaud de l'été, avec des températures qui pourraient monter jusqu'à 40 degrés à l'ombre. Les prévisionnistes s'attendent à au moins trois jours de très fortes chaleurs, synonymes de canicule.

Six départements en vigilance orange

La canicule s'installera vendredi par le Sud-ouest, selon le bulletin quotidien de Météo France. Une vigilance orange pour canicule, valable à partir de vendredi midi, est mise en place sur 6 départements autour de Toulouse : Haute-Garonne, Gers, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne.

Après un début de journée encore un peu frais, avec des températures autour de 16/19 degrés, le temps se réchauffera nettement avec des maximales qui gagneront 5 à 7 degrés par rapport à jeudi. Les valeurs seront comprises entre 36 et 39 degrés sur les départements placés en vigilance orange. Sur le reste de la France, les températures minimales seront comprises entre 14 et 23 degrés.

Plan canicule déclenché vendredi

Avec l'arrivée prévue vendredi d'une vague de forte chaleur, les préfets de six départements du Sud-ouest ont déclenché jeudi, ou s'apprêtent à le faire, le niveau 2 du plan canicule. Le niveau 2 prévoit notamment de placer les personnes âgées en établissement dans des pièces plus fraîches, a précisé la ministre de la Santé et de la Solidarité.

"On emploie le terme de canicule quand on est sûr que des critères bien précis seront dépassés, avec trois jours de température la nuit au-dessus d'un certain seuil, et trois jours aussi le jour au-dessus d'un certain seuil, variable en fonction de l'endroit", décrypte François Jobard, prévisionniste à Météo France. Ainsi à Paris, le seuil est atteint si le mercure dépasse 21 degrés la nuit et 31 degrés le jour, pendant trois jours et trois nuits. Alors qu'à Toulouse, il faut que les températures soient d'au moins 21 degrés la nuit et 36 le jour. "On considère qu'en fonction des régions et selon les populations, la capacité à résister à la chaleur n'est pas la même", explique Laurent Cabrol, le spécialiste météo d'Europe 1.

Trois jours au Nord, cinq jours au Sud

Les prévisionnistes sont désormais sûrs que ces seuils seront atteints ce week-end. "On sait que sur la moitié Nord, les journées de samedi, dimanche et lundi seront caniculaires. Dans le Sud, la canicule pourrait durer jusqu'à mardi ou mercredi", annonce Laurent Cabrol. Les températures devraient grimper jusqu'à 35 degrés dans le Nord. Et elles pourraient dépasser les 40 degrés dans le Sud dimanche, notamment dans les Landes, "point de fixation assez important de chaleur".

Le plus compliqué est en fait de déterminer la durée de cet épisode caniculaire. "On sait quand on entre en canicule, mais on ne sait pas quand on en sortira car le refroidissement de l'atmosphère est beaucoup plus lent que son réchauffement", explique le spécialiste météo d'Europe 1.

Néanmoins, les records de chaleur ne devraient pas être battus. En août 2003, on avait dépassé les 44 degrés dans le Gard.