La France accueille un couple de pandas

  • A
  • A
La France accueille un couple de pandas
Huan Huan et Yuan Zi ont semblé intimidés par l'accueil sur le tarmac.@ MAXPPP
Partagez sur :

Prêtés par la Chine, ils ont atterri dimanche à Paris et sont sur le chemin du zoo de Beauval.

Huan Huan ("joyeuse" en chinois )et Yuan Zi ("rondouillard") ont eu droit à un accueil digne de celui de chefs d'Etat dimanche à Roissy. Ce couple de pandas géants a été prêté pour dix ans par la Chine à la France. Leur nouveau domicile : le zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher. Le couple devrait avoir de la visite : le dernier représentant de l'espèce vivant dans l'Hexagone est mort il y a douze ans déjà.

Un boeing spécialement affrété

Le dispositif mis en place autour d'eux est impressionnant. Les deux pandas ont voyagé dans un Boeing spécialement affrété. Ils ont été accueillis par des officiels (notamment le ministre de la Ville et l'ambassadeur chinois en France) sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle et ont été escortés par des motards jusqu'à leurs enclos cinq étoiles.

Leur nouvel environnement est composé de deux enclos intérieurs climatisés, deux enclos extérieurs aménagés avec des plantes venues de Chine, un système de vidéosurveillance et des bambous à volonté.

"Ça fait six ans que nous attendons ce moment" explique Rodolphe Delord, le directeur du zoo, au micro d'Europe 1. "Ils sont en pleine forme. La femelle pèse 84 kg et le mâle 85 kg. Ils mangent chacun 35 kg de bambous par jour".

"Une immense preuve de confiance et d'amitié"

Derrière le prêt de ces pandas, se cachent des années de tractations au plus haut niveau de l'Etat. "Vous n'imaginez pas ce que représentent les pandas pour le gouvernement et pour le peuple chinois", explique Rodolphe Delord.

"On leur réserve un tel accueil parce que c'est le trésor national chinois. Quand la Chine accepte de prêter des pandas à un pays, c'est une immense preuve de confiance et d'amitié."

Au moins 100.000 curieux attendus

Le public devra attendre le 11 février pour découvrir de visu Yuan Zi et Huan Huan. Pour marquer l'événement, festivités et animations diverses sont prévues dimanche à Saint-Aignan, la commune la plus proche du zoo.  Selon une rumeur insistante, le président Nicolas Sarkozy envisagerait de se rendre au zoo de Beauval le 27 janvier avec son épouse Carla. Interrogé vendredi, l'Elysée s'est refusé à tout commentaire.

Avec ou sans Nicolas Sarkozy, le ZooParc de Beauval, qui attire 600.000 visiteurs par an, espère recevoir au moins 100.000 curieux supplémentaires grâce aux pandas, et financer ainsi au moins une partie des sommes "importantes", mais tenues secrètes, versées en contrepartie à l'association chinoise des zoos.