La France, 18e au classement du "bien-être"

  • A
  • A
La France, 18e au classement du "bien-être"
La France arrive en 18e position au classement du bien-être dont une nouvelle version a été publiée mardi sur le site de l'OCDE.
Partagez sur :

Ce nouvel indicateur lancé par l’OCDE vise à mesurer la qualité de vie dans 36 pays développés.

Fait-il bon vivre en France ? La réponse est mitigée, à la lumière de l’indicateur du "bien-être" créé par l’OCDE, l’Organisme de coopération et de développement économique, dont une nouvelle version a été lancée mardi. La France se classe en effet 18e sur 36 pays, dans ce classement obtenu par le croisement de données issues de sources officielles telles que l’OCDE ou les comptes nationaux, les statistiques des Nations Unies ou les Offices statistiques nationaux.

Chaque internaute peut interagir sur le classement

Les 11 critères retenus par l'OCDE pour établir l'indicateur de bien-être sont le logement, le revenu, l’emploi, les liens sociaux, l’enseignement, l’environnement, l’engagement civique, la santé, la satisfaction des populations, la sécurité, l’équilibre travail-vie. Au final, l’ensemble des résultats obtenus est condensé dans un graphique représentant une fleur. Chaque pétale correspond à un critère, plus ou moins grand selon la note obtenue.

Toutefois, l’OCDE n’attribue en réalité pas de classement spécifique aux pays. C'est chaque internaute, suivant les priorités qu’il sélectionne sur l'outil interactif de l'OCDE, qui peut voir évoluer les notes des pays en fonction des coefficients d’importance qu’il accorde aux différentes thématiques. Le classement en 18e position de la France s’obtient ainsi en donnant un coefficient équivalent à chacun des 11 critères retenus pour mesurer le "OECD Better life index", ou indicateur de bien-être.

La France derrière la Belgique

Soucieuse de ne pas froisser les susceptibilités, l’OCDE qualifie les résultats de la France d'"excellents", rappelant qu’elle "figure d'ailleurs parmi les pays les plus performants sur de nombreux critères". L’Hexagone obtient ses meilleures notes sur les thématiques "environnement" et "sécurité" qui obtiennent chacune 7,8 sur 10. Les résultats sont également sont également bons pour l’équilibre travail-vie (7,7 sur 10) et la santé (7,6 sur 10). Au rayon des notes les plus basses, on trouve le revenu (5,4 sur 10), l’emploi (6,4 sur 10) et l’engagement civique (4,5 sur 10).

Les résultats globaux montrent que les trois pays où la qualité de vie est la meilleure sont l’Australie, la Norvège et les Etats-Unis. A l’inverse, on trouve en fin de classement la Turquie, le Mexique et le Chili. Avec sa 18e place, la France se situe ainsi dans le ventre mou, juste derrière l’Allemagne, l’Autriche, l’Irlande et la Belgique. Elle devance en revanche l’Espagne, le Japon ou l’Italie notamment.