La "folie" du foot gagne Montpellier

  • A
  • A
La "folie" du foot gagne Montpellier
Hélène Mandroux, la maire de Montpellier, s'est réjoui lundi matin sur Europe1 du premier titre de champion de France de football remporté par le club héraultais.@ Reuters
Partagez sur :

La maire, Hélène Mandroux y voit la réussite d'une ville qui avait "misé sur la culture et le sport".

"Hier soir, c'était la folie. Il y avait plus de 30.000 personnes sur la place de la Comédie". Hélène Mandroux, la maire de Montpellier, était aux anges lundi matin après le premier titre de champion de France de football remporté dimanche par le club héraultais, à la faveur d'une victoire face à Auxerre (2-1).

Les festivités ne sont pourtant pas terminées du côté du Languedoc-Roussillon. "On va recommencer ce soir. On accueille tous les joueurs et le staff à 18 heures place de la Comédie", a prévenu la maire de Montpellier, qui avait fait le déplacement dimanche à Auxerre.

"La culture et le sport"

"Depuis longtemps, cette ville avait misé sur deux secteurs, la culture et le sport", a rappelé Hélène Mandroux. "Le sport est une école de la vie extraordinaire, ça apprend l'effort et le vivre ensemble", a-t-elle estimé.

"Le sport est une école de la vie extraordinaire":

Illustration de cette approche, la victoire obtenue en 2009 par Montpellier en coupe Gambardella, une épreuve réservée aux équipes de jeunes. Certains éléments de cette équipe sont aujourd'hui des piliers du club montpelliérain, tels Rémy Cabella, Younès Belhanda ou Karim Aït-Fana. Pour Hélène Mandroux, "l'analyse est donc juste, quand on parle du club formateur de Montpellier".

"Une âme qui s'appelle Louis Nicollin"

Hélène Mandroux n'a pas manqué non plus de saluer l'action de Louis Nicollin, le président emblématique du club montpelliérain. "Il y a une âme qui s'appelle Louis Nicollin, c'est peut-être ça le miracle", a jugé la maire de Montpellier. Pour elle, "l'amour qu'il donne à ses joueurs, c'est peut-être ça le secret de cette équipe".