La fin de la semaine de quatre jours ?

  • A
  • A
La fin de la semaine de quatre jours ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Une circulaire du ministère de l'Éducation encourage à réorganiser la semaine d’école en primaire.

Suivront-elles les recommandations ? Le ministère de l'Education nationale demande aux écoles primaires d'"encourager" à la rentrée l'organisation de la semaine en neuf demi-journées. Un nouvel emploi du temps qui inclurait le retour des cours le mercredi matin.

Vers un nouveau rythme

La décision reviendra aux conseils d’école qui aménagent la semaine de cours. Des instances composées notamment du directeur, du maire de la commune, des maîtres et de représentants des parents. A la suite de la suppression par le gouvernement du samedi matin à la rentrée 2008, 95% des écoles ont choisi d'aménager la semaine sur quatre jours le lundi, mardi, jeudi et vendredi, suivant les recommandations du ministère de l’Education nationale.

Dans la circulaire de préparation de la rentrée 2010, les services du ministère demandent aux "recteurs et inspecteurs d'académie" d'être "attentifs à la gestion des rythmes scolaires, en relation avec les collectivités locales, les parents d'élèves et les enseignants", stipule le texte, publié jeudi au bulletin officiel de l'Education nationale.

Satisfaction de la FCPE

La Fédération des parents d'élèves (FCPE) a toujours été opposée à la semaine de quatre jours et n’a cessé de plaider en sa défaveur auprès du ministère de l’Education. Son président Jean-Jacques Hazan la jugeait "inefficace d’un point de vue pédagogique et éreintante pour les enfants". Pour lui c’est "l’enfant qui doit être au être au centre des préoccupations et non pas les parents ou les enseignants", a-t-il indiqué à Europe1.fr.

La position de la FCPE a été appuyé en janvier dernier par l'Académie de médecine, qui affirmait notamment que la semaine de quatre jours ne respectait pas les rythmes biologiques de l'enfant.

La FCPE va plus loin maintenant et demande que le rythme des collégiens et des lycéens soit également revu. "Ce n’est pas normal qu’un élève de troisième ait parfois huit heures de cours par jour avec trois quarts d’heure de pause le midi", dénonce Jean-Jacques Hazan, pour qui la construction des emplois du temps ne devrait pas être guidée par les questions matérielles telles que les salles disponibles.

REAGISSEZ Pensez-vous que la semaine de quatre jours fatigue votre enfant ?