La fidélité à l'entreprise, ça paye

  • A
  • A
La fidélité à l'entreprise, ça paye
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les cadres fidèles à leur entreprise réussissent mieux professionnellement que ceux qui se vendent au plus offrant, selon une étude rendue publique lundi.

Les cadres fidèles à leur entreprise réussissent mieux professionnellement que ceux qui se vendent au plus offrant, notamment via les chasseurs de têtes, selon une étude rendue publique lundi, qui va à contre-courant de ce que pensent les cadres eux-mêmes. Selon cette enquête, basée sur différents indices de qualité de carrière, contrairement aux idées reçues, gravir les marches au sein d'une même entreprise est ce qui "rapporte" le plus en terme de qualité. "Les scores les plus élevés appartiennent à eux qui connaissent un parcours de progression hiérarchique dans la même entreprise", soulignent ainsi les auteurs de l'étude baptisée "bouger n'est par jouer" et menée pour la chaire Nouvelles Carrières de la Rouen Business School (RBS), qui s'intéresse au mutations du monde du travail.

Pour les auteurs, ces résultats s'opposent "aux pronostics de certains théoriciens des carrières qui ont vanté l'efficacité de la mobilité externe". Ils vont aussi à l'encontre de ce que pensent les cadres eux-mêmes. Ainsi, selon un sondage réalisé dans le cadre de l'enquête, pour 61% des cadres, la réussite serait assurée grâce à la mobilité externe, alors que les fidèles "stagneraient" pour 68%.

Le sondage a été mené en mars et avril auprès d'un échantillon représentatif de 1.024 cadres. L'enquête sur la qualité de carrière se fonde sur des données recueillies en janvier 2012 auprès de 978 cadres et repose sur 11 critères de qualité comme le nombre d'augmentations de salaires dans la carrière par rapport à l'âge, de mois de chômage ou encore de jours de formation.