La FDJ condamnée à régler les chèques en bois

  • A
  • A
Partagez sur :

La Française des jeux a été condamnée à verser 60.000 euros à une habitante de l'est de la France pour la dédommager des sommes qu'elle avait dû payer pour des chèques en bois émis dans des paris sportifs par son ex-compagnon, a-t-on appris auprès de son avocate. Le tribunal de grande instance de Nancy a estimé lundi que l'entreprise publique n'avait pas fait preuve d'assez de vigilance, en contradiction avec son code de déontologie.

"La Française des jeux a commis plusieurs fautes qui ont eu pour effet de ne pas prévenir de manière effective, pour les tiers, les risques liés au jeu pathologique, malgré les obligations spécifiques qui lui incombent en la matière en contrepartie du monopole qui lui est accordé", dit le tribunal. La victime s'était fait dérober plusieurs formulaires de chèques en août 2008 par son ex-compagnon, resté seul à leur domicile pour garder un de leurs deux enfants.