La famille d'un salarié mort porte plainte

  • A
  • A
La famille d'un salarié mort porte plainte
Rémy Louvradoux s'était immolé par le feu sur son lieu de travail le 26 avril dernier à Mérignac.@ MaxPPP
Partagez sur :

Rémy Louvradoux s’est suicidé chez France Telecom. Ses proches veulent savoir pourquoi.

"D’abord ce qui est passé est insupportable, et ensuite de ne pas savoir pourquoi est inimaginable". La femme de Rémy Louvradoux veut poursuivre le combat. Ce salarié de France Télécom, s'était immolé par le feu sur son lieu de travail le 26 avril dernier à Mérignac. Sa famille a décidé de porter plainte contre l'entreprise pour homicide involontaire et mise en danger de la vie d'autrui.

Ce suicide a été reconnu en accident de service ce qui a permis à la famille d'obtenir à l'été le règlement de la pension de reversion du disparu. Mais, "on ne se satisfait pas de  la simple reconnaissance d’un accident de service", a témoigné Raphaël Louvradoux, fils du salarié décédé, au micro d’Europe 1. "Nous pensons qu’il y a matière à ce que des responsabilités pénales soient établies".

"Il n’a pas pu mener une carrière sans souci"

"Nous voulons connaître les raisons qui ont poussé mon mari au suicide", a ajoute Hélène Louvradoux. Agé de 56 ans, Rémy Louvradoux était "préventeur" depuis plusieurs années, c'est-à-dire chargé des conditions de travail, de l'hygiène et de la sécurité. Il était en outre représentant du personnel pour la CFDT. "Il était très investi. Malgré cela, il n’a pas pu mener une carrière sans souci", déplore la veuve du salarié.