La doyenne de l’humanité est française

  • A
  • A
La doyenne de l’humanité est française
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le décès de l’actuelle doyenne fait de Eugenie Blanchard la femme la plus âgée du monde.

La Japonaise Kama Chinen, considérée comme la doyenne de l'humanité, est décédée à une semaine de son 115e anniversaire après avoir connu trois siècles, a annoncé mardi le Livre Guinness des Records.

Le titre de doyenne de l'humanité revient donc désormais à la Française Eugenie Blanchard, 114 ans, qui vit sur l'île de la Guadeloupe, selon le Groupe de recherche en gérontologie. Cette dernière est née le 16 février 1896, selon ce groupe.

Doyens : le japon a de la réserve

"Guinness est triste d'apprendre la nouvelle de la disparition de la plus vieille personne au monde, Kama Chinen, du Japon, décédée le 2 mai 2010 à 114 ans et 357 jours", a déclaré l’organisation Guinness des records.

Les médias japonais sont pourtant restés discrets sur cette information, se contentant d'annoncer, comme l'agence de presse Kyodo, qu'une femme de 114 ans était décédée dimanche sur l'île d'Okinawa, sans révéler son identité à la demande de la famille.

Le Japon reste néanmoins le pays avec l'un des taux de longévité le plus élevé au monde, selon les chiffres de l'ONU. Okinawa est ainsi connue pour abriter beaucoup de centenaires, une particularité due au régime alimentaire sain et au climat favorable de cette île subtropicale.