La Corse secouée par un séisme

  • A
  • A
La Corse secouée par un séisme
@ FRANCE SEISME
Partagez sur :

La secousse, dont l'épicentre a été localisé au large d'Ajaccio, n'a fait jeudi ni victime ni de dégât.

5,2 degrés sur l'échelle ouverte de Richter. Une forte secousse sismique a été ressentie jeudi soir en Corse, ainsi que sur le continent. L'épicentre se situait à 95 km à l'ouest d'Ajaccio, en Méditerranée, selon le CODIS.

La secousse a été ressentie jusque sur la Côte d'Azur et dans les Bouches-du-Rhônes. A Marseille, ce sont les 6e, 8e et 9e arrondissements, proches du littoral, qui ont été les plus touchés, selon les marins-pompiers. A la préfecture des Bouches-du-Rhône, on a précisé qu'à Marseille, dans la zone des Calanques et du littoral, "deux secousses sismiques" ont été ressenties : "une à 21h20 d'une magnitude de 5,2, et une deuxième à 22h04, d'une magnitude de 2,9". "Mon immeuble a eu comme un frisson, c'est toute l'ossature qui a vibré, ça a duré une seconde maximum", a témoigné un marin-pompier marseillais.

Selon les marins-pompiers, une secousse un peu plus faible avait déjà été ressentie mercredi soir à Ajaccio et à Nice.

Les pompiers assaillis de 1.200 appels téléphoniques

Aucune victime n'est à déplorer et aucun dégât n'a été signalé lors des quelque 1.200 appels téléphoniques adressés aux pompiers corses dans la soirée. "Les opérateurs réseaux, comme la SNCF ou France Télécom, n'ont fait remonter aucun dégât sur leurs infrastructures", a indiqué à Europe 1 le lieutenant colonel Florent Hiver, porte-parole de la direction de la sécurité civile. "Il n'y a aucune nécessité d'engager des moyens nationaux. Les sapeurs-pompiers des départements concernés sont largement armés pour faire face à cette situation", a-t-il assuré.

Le tremblement de terre a d'autant plus surpris que la Corse est peu habituée à ce genre d'épisode sismique. "Je n'ai pas souvenir que cela me soit déjà arrivé et on s'était habitué à ce que cela n'existe pas", a témoigné sur Europe 1 Constant, un habitant d'Ajaccio.

"Il y avait ce tremblement", a-t-il raconté sur Europe 1 :

"Un séisme de magnitude 5 tous les cent ans"

"C'est une région interne à un bloc assez stable, dans le sens où il n'y a pas de faille active. Mais comme c'est une plaque qui est comprimée, les petites failles cassent de temps en temps", a expliqué le sismologue Pascal Bernard sur Europe 1. "Ce qui est plus rare c'est d'avoir cette magnitude, au lieu des magnitudes 2 ou 3 qu'on observe d'habitude dans cette région. Généralement, on a un séisme de magnitude 3 tous les ans, un de magnitude 4 tous les dix ans et un de magnitude 5 tous les cent ans", a ajouté le spécialiste.

Le sismologue s'attend à des répliques : "on attend un séisme de magnitude 4, mais ça peut venir dans une heure, dans un mois ou ne pas venir du tout", a expliqué Pascal Bernard. Dans tous les cas, si d'autres secousses sont ressenties, elles seront "d'intensité bien plus faible".