La compagne de Dieudonné entendue par les gendarmes

  • A
  • A
La compagne de Dieudonné entendue par les gendarmes
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'audition de Noémie Montagne a fait suite à la visite d'un huissier au domicile du couple. L'humoriste doit lui aussi être entendu.

Noémie Montagne, la compagne de Dieudonné, a été entendue plusieurs heures mardi soir, à la gendarmerie d'Anet, en Eure-et-Loir. Elle était entendue sous le régime de l'audition libre, et n'était donc pas placée en garde à vue, comme l'affirmait certains médias. Son audition faisait suite à la visite d'un huissier à son domicile lundi soir. Une visite qui aurait dégénéré. L'humoriste devrait lui aussi être entendu très prochainement.

Le couple visé par une procédure de recouvrement. Lundi soir, un huissier se rend au domicile de Dieudonné et de sa compagne, à Saint-Lubin-de-la-Haye, un petit village en Eure-et-Loire. Le fonctionnaire est dépêché sur place pour une procédure de recouvrement - Dieudonné a en effet été condamné plusieurs fois, sans jamais s'acquitter des sommes réclamées.

>> A lire - Dieudonné a-t-il organisé son insolvabilité ?

L'huissier pris pour cible d'un tir ? Sauf que la visite de l'huissier dégénère. Selon Me Sanjay Mirabeau, l'avocat de Noémie Montagne, cette dernière pensait avoir repoussé un inconnu qui tentait de pénétrer à son domicile. Elle avait alors signalé l'intrusion à la gendarmerie. Sauf que, de son côté, l'huissier a porté plainte. "Mais il s'avère aujourd'hui que ce sont des huissiers qui ont porté plainte", abonde Me Sanjay Mirabeau. Selon les informations d'Europe 1, l'huissier aurait été pris pour cible de tirs à son départ. Il n'a toutefois pas été touché. C'est donc dans le cadre d'une enquête ouverte pour "violence avec arme" que la compagne de Dieudonné a été entendue.

La maison de Dieudonné à Mesnil Simon

© Capture BFM

Une enquête préliminaire sur ses appels aux dons. La justice a tenté à plusieurs reprises de saisir des biens de l'humoriste, qu'elle soupçonne d'avoir organisé son insolvabilité, pour payer ses amendes pénales. Parallèlement, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris sur les appels aux dons lancés Dieudonné pour payer ses amendes pénales. L'enquête préliminaire ouverte sur signalement d'une association anti-raciste, la Licra, a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (la BRDP).

L'humoriste doit 65.000 euros au Trésor public. Le polémiste doit au Trésor public plus de 65.000 euros d'amendes liées à ses condamnations pour propos antisémites. Dieudonné poste régulièrement des vidéos sur Internet sous forme d'appels aux dons, soit pour l'aider à payer ses amendes, soit, comme l'an dernier, pour l'aider à racheter sa maison. Le 10 janvier, France Info précisait que l'humoriste s'était engagé à rembourser ses fans avant l'été 2013. La justice poursuit parallèlement deux enquêtes ouvertes il y a environ un an contre Dieudonné, soupçonné d'avoir organisé son insolvabilité et aussi d'avoir blanchi de l'argent.

sur le même sujet, sujet,

LA QUESTION - Dieudonné a-t-il organisé son insolvabilité ?

DECRYPTAGE - D'où vient la quenelle de Dieudonné ?

REACTION - Pour Dieudonné, "il n'y a plus d'affaire Dieudonné"