La cocaïne se banalise

  • A
  • A
La cocaïne se banalise
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les consommateurs viennent de toutes les classes sociales. Leur nombre a été multiplié par 3 en 12 ans.

400.000 personnes prendraient de la cocaïne chaque année. C'est ce que rapporte l'Observatoire français des drogues et de la toxicomanie. Il constate que sa consommation se banalise. Non seulement le nombre de consommateurs de cette drogue dure a été multiplié par trois en douze ans, mais elle touche aujourd'hui toutes les classes sociales.

De la cocaïne pour "tenir le coup"

Au centre des addictions de Paris, le nombre de patients des classes moyennes a explosé. Ils représentent la moitié des cent toxicomanes suivis par le médecin Amine Benyamina, qui estime que des "gens très simples" se mettent à consommer de la cocaïne, a-t-il expliqué au micro d'Europe 1.

La raison ? A en croire Bertrand Fauquenet, de l'association nationale de prévention à l'alcoologie et addictologie, "de plus en plus de personnes consomment ce genre de produit pour tenir le coup". La faute au rythme de travail dans notre société actuelle, précise-t-il sur Europe 1.

Un prix de plus en plus accessible

Si la consommation de cocaïne a autant progressé ces dernières années, c'est aussi dû à son prix : il a été divisé par trois en vingt ans. Alors que le gramme de cette drogue dure revenait à 150 euros en 1992, aujourd'hui il se vend à seulement 60 euros.

Au total, 1,5 millions de Français ont déjà sniffé un rail une fois dans leur vie. C'est cinq fois plus qu'il y a 20 ans.