La BD, nouvelle victime des pirates

  • A
  • A
Partagez sur :

Selon Philippe Ostermann, directeur général adjoint des éditions Dargaud, "les auteurs de BD ne pourront plus vivre de leurs oeuvres".

Propos recueillis par Thierry Geffrotin.