L’otage français Philippe Verdon a été tué "d'une balle dans la tête"

  • A
  • A
L’otage français Philippe Verdon a été tué "d'une balle dans la tête"
Philippe Verdon, ici à droite.@ Reuters
Partagez sur :

L'autopsie pratiquée sur le corps de Philippe Verdon a montré que l'ex-otage français a été assassiné.

Le parquet de Paris a annoncé jeudi que Philippe Verdon, l'otage français d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dont le corps a été rapatrié mercredi à Paris, est mort assassiné d'une balle dans la tête. "Après rapatriement de la dépouille en France, l'autopsie pratiquée hier (mercredi) - 17 juillet 2013 - a été complétée aujourd'hui (jeudi) par un examen anthropologique toujours en cours qui permet dès à présent d'établir que Philippe Verdon est mort assassiné d'une balle dans la tête", a précisé le parquet.

L'enquête préliminaire ouverte dans un premier temps du chef d'enlèvement en relation avec une entreprise terroriste a été élargie aux chefs d'enlèvement et séquestration suivie de mort et d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste, a-t-il précisé dans un communiqué. L'enquête a été confiée à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et à la Sous-direction anti-terroriste (SDAT).