L'incroyable bourde du FBI à Cannes

  • A
  • A
L'incroyable bourde du FBI à Cannes
Bilal Herche a été récompensé par une belle médaille du FBI@ Maxppp
Partagez sur :

Lors du G20, un traiteur a retrouvé un dossier confidentiel sur Barack Obama oublié par un agent.

L'histoire est digne d'un scenario de Mister Bean. Un agent du FBI a oublié un dossier confidentiel sur le comptoir d'un restaurant libanais à Cannes, lors du G20 en novembre 2011, révèle vendredi Nice Matin. A l'intérieur, les détails du séjour du président américain Barack Obama.

Le 2 novembre 2011, la cité des festival est sur les dents. A la veille de l'ouverture du sommet réunissant les 20 premières économies mondiales, un employé du Bureau fédéral d'Investigation s'arrête pour prendre un sandwich chez un traiteur libanais. Mais en quittant le restaurant, l'agent oubli de reprendre un dossier qu'il avait déposé près de la caisse enregistreuse.

"Un truc de fou"

"C'était un classeur tout à fait banal. Je l'ai ouvert pour voir et là j'ai compris tout de suite qu'il s'agissait d'un truc de fou", s'étonne le responsable du restaurant, Bilal Herche, dans les colonnes du quotidien régional. A l'intérieur figurait "le plan détaillé du 5e étage du Carlton avec la localisation précise de la chambre du président des États-Unis. Après, tout était mentionné, depuis son départ jusqu'à l'arrivée à Nice, les trajets empruntés par les convois, les horaires, les différents plans d'évacuation et même la liste détaillée des agents affectés à sa sécurité", précise-t-il.

Pendant près de deux heures, Bilal Herche hésite. Que faire ? Le restaurateur décide alors de prendre contact avec le FBI. Une fois le "numéro vert" de l'agence trouvé sur Internet, Bilal Herche, parfaitement bilingue, résume la situation à un agent de Washington. "La personne était dubitative et m'a demandé de lui lire la première page du document", se souvient-il. La réaction est alors immédiate.

Médaillé par le FBI

Cinq minutes plus tard, sans même avoir eu le temps de donner sa localisation, deux agents débarquent dans son établissement. Après avoir été cuisiné pour savoir ce qu'il avait fait avec ce dossier top secret, Bilal Herche s'est vu décerner la médaille du FBI estampillée "États-Unis d'Amérique".

Quant à l'agent étourdi, il a été remis dans un avion pour les Etats-Unis, moins d'une heure après les faits.