L'incendie à Lacanau est circonscrit

  • A
  • A
L'incendie à Lacanau est circonscrit
400 hectares de forêt de pin détruits en quelques heures.@ MAX PPP
Partagez sur :

Les autorités restent cependant prudentes, pointant du doigt le risque que représente le vent.

Au moins 600 hectares de forêt de pin ont déjà été détruits par l'incendie qui a débuté jeudi en début d'après-midi près de la station balnéaire de Lacanau. Mais les nouvelles en provenance de Gironde semblent désormais plus rassurantes. "Le feu est calé, il n'y a plus de flammes, il n'y a plus de propagation et depuis le début de la matinée les sapeurs-pompiers font un travail sur les lisières de l'incendie", a déclaré sur place le préfet.

"Nos équipes ont travaillé toute la nuit afin de continuer à avoir une lutte active contre ce sinistre", a raconté sur Europe 1 vendredi le capitaine Sylvain Journaux, porte-parole des pompiers. "Nous avons traité les lisières, le bord du front de feu pour stopper sa propagation. Mais par contre, il est possible que nous ayons des reprises relativement virulentes en cours de journée si le vent se lève et du fait des températures importantes qui sont annoncées sur le département", redoute Sylvain Journaux. 

Trois pompiers ont par ailleurs été blessés. Aucune évacuation de population n'a cependant été nécessaire dans la nuit.

"Le feu n'est ni fixé ni maîtrisé"

Au moins quatre Canadairs ont repris les largages d'eau à l'aube vendredi et devraient cesser leurs opérations à la tombée de la nuit.  Environ 200 sapeurs-pompiers avec 70 camions combattent l'incendie, l'un des plus violents en France depuis le début de l'été, survenu entre Lacanau ville et Lacanau Océan, à moins d'une dizaine de kilomètres de vastes plages de l'Atlantique très prisées par les surfeurs.

Le feu s'est déclaré pour une raison indéterminée au bord de la route départementale 6, entre la commune de Lacanau et la plage de Lacanau Océan distantes d'une douzaine de kilomètres. Alimenté par un vent de sud-est avant qu'il ne s'atténue, le feu a fortement progressé en milieu de journée, en devenant tournant. "La situation est peu favorable", a abondé un officier de communication du Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours.

"La situation est peu favorable" :

Des habitants évacués

Les occupants de cinq maisons menacées par le feu, soit une quinzaine de personnes, ont du être évacués. Les routes menant de Lacanau-ville à la station balnéaire de Lacanau-Océan ainsi que celle menant de Lacanau-Océan à Carcans-Maubuisson et Carcans-plage ont été coupées à la circulation.

"C’est le plus gros feu de la saison", constate le CODIS. En juillet 2011, Lacanau avait déjà été le théâtre d'un grand incendie qui avait détruit 380 hectares de forêts et de broussailles, notamment dans des zones marécageuses difficiles d'accès pour les pompiers.