L'Igas enquête sur le Pr Lantieri

  • A
  • A
L'Igas enquête sur le Pr Lantieri
@ MAX PPP
Partagez sur :

SANTÉ - Elle cherche notamment à savoir si le chirurgien a continué à opérer des patients privés malgré une interdiction, selon Le Parisien.

A-t-il opéré malgré une interdiction administrative ? L'Inspection générale des affaires sociales (Igas) a ouvert une enquête contre le professeur Laurent Lantieri, affirme Le Parisien, soupçonné d'avoir continué à opérer des patients privés alors que la direction de l'hôpital Georges-Pompidou le lui avait interdit.

Un ponte de la chirurgie reconstructrice. Chef du service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique de cet hôpital public, le professeur Lantieri s'était vu interdire de pratiquer des actes privés au sein de l'hôpital après avoir refusé de payer, de 2008 à 2011, la redevance due par tout médecin qui réalise des interventions privées au sein de l'établissement public qui l'emploie. A titre de sanction, l'hôpital l'avait donc interdit d'actes privés d'avril à juillet 2013. Mais le médecin, connu pour avoir réalisé la première greffe totale du visage en 2010, serait donc passé outre.

L'Igas a ouvert cette enquête après la plainte d'un patient, affirmant qu'un médecin du service du Pr Lantieri lui aurait demandé de l'argent "au noir". Cette accusation va elle aussi être vérifiée, indique Le Parisien.