L'humour douteux d'un élu UMP

  • A
  • A
L'humour douteux d'un élu UMP
L'élu invite notamment les destinataires du courrier à "un voyage di pélerinage à la Grande Mosquée di Strasbourg"@ MaxPPP
Partagez sur :

Dans un message adressé à une vingtaine de collaborateurs, il caricature l'accent maghrébin.

Un conseiller municipal UMP de la Colle-sur-Loup, dans les Alpes-Maritimes, a suscité l'indignation des militants avec un e-mail à l'humour "totalement déplacé", a rapporté Nice Matinjeudi.

Dans ce message, envoyé à une vingtaine de personnes, Gilbert Garelli caricature l'accent maghrébin, évoquant à la fois le programme du PS, la mosquée de Strasbourg et le foulard :

"Afin di préparer la prochaine réunion UMP di la Colle qui devrait si tenir li lundi 26 septembre, ji vous propose comme ordre di jour d’étudier le programme di PS (...). Ji tiens à vous informer que la grande mosquée di Strasbourg qui vient d’ouvrir ses portes pour li ramadan pourra accueillir 200 fidèles. Ji vous propose di préparer un voyage di pèlerinage pour li 15 août à la dite mosquée. Mesdames, prévoyez un foulard. Ji vous souhaite un bon ramadan", lit-on dans le mail.

Ledit programme du PS consiste en deux paragraphes écrits en arabe. "Je vous avais dit de lire de droite à gauche", conclut Gilbert Garelli.

Une "simple plaisanterie de potache"

Un humour qui n'a pas ravi tous les destinataires du courrier. Gilbert Garelli a tenté de se justifier, jeudi sur Europe 1 : "Le mail a été très mal interprété, parce que ce n'était pas du tout les propos que je voulais tenir", se défend-il. "C'est quelque chose qui devait rester dans le cadre privé, la simple plaisanterie de potache."

L'élu pointe le quotidien du doigt dans cette affaire. "C'est devenu une affaire d'Etat, montée par Nice Matin. A la découverte de l'article, j'étais atterré. On se sert de ça aujourd'hui pour faire un lien malsain entre l'UMP et l'extrême-droite, que je regrette fermement".

Le PS local "indigné"

Lorsque l'affaire a éclaté, le maire de la Colle-sur-Loup (sans étiquette), dont Gilbert Garelli est le principal opposant, n'en a pas cru ses oreilles. "Ça ne lui ressemble pas du tout. Le connaissant, j'étais quand même assez étonné qu'il ait écrit quelque chose comme ça. Je ne l'ai jamais entendu tenir des propos de ce style-là", a-t-il réagi.

Aujourd'hui, le PS des Alpes-Maritimes se dit "indigné" par les propos de cet élu. Gilbert Garelli, quant à lui, devrait demander sa propre radiation de l'UMP.