L'Essentiel du week-end

  • A
  • A
L'Essentiel du week-end
@ Montage MAXPPP
Partagez sur :

Vous avez débranché avec l'info depuis vendredi ? Europe1.fr vous propose un résumé du week-end.

borloo 930x620

© Capture écran TF1

Borloo ne sera pas candidat. Le président du Parti radical a annoncé dimanche soir qu'il ne se présenterait pas à l'élection présidentielle. Jean-Louis Borloo a justifié son choix en expliquant que cela aurait apporté "plus de confusion que de solutions".

Bel élu président du Sénat. Sans surprise, Jean-Pierre Bel est devenu samedi le premier président socialiste de l'histoire du Sénat. L'ancien trotskiste devient le deuxième personnage de la République. Une victoire rendue possible par le basculement inédit à gauche du Sénat une semaine plus tôt.

Neyret a été "imprudent". Le n°2 de la PJ lyonnaise a reconnu en garde à vue avoir mis en place un système pour remercier ses "indics", pratique pourtant très encadrée depuis 2004. Trois autres policiers, eux aussi de la brigade des stupéfiants de Lyon, ont été placés en garde à vue à Paris dimanche.

maison marie dedieu kenya reuters 930620

© REUTERS

Une Française enlevée au Kenya. Une sexagénaire handicapée vivant au Kenya depuis quinze ans a été enlevée samedi près de Lamu. Nécessitant un traitement médical constant, Marie Dedieu se déplaçait en fauteuil roulant. Ses ravisseurs l'ont emmenée en Somalie, où des négociations ont désormais lieu avec les autorités kényanes pour sa libération.

Moins de frites à la cantine. Depuis dimanche, les cantines scolaires sont obligées d'offrir plus de choix aux élèves. Quatre plats doivent désormais être proposés. Les enfants doivent avoir un produit laitier à chaque repas, et des crudités un jour sur deux. Quant aux frites, ce n'est plus qu'une fois par semaine…

Bettencourt et la "guerre nucléaire". L'héritière de L'Oréal a affirmé dimanche au JDD qu'elle était prête à déterrer la hache de guerre avec sa fille, Françoise Meyers, qui souhaite la mettre sous tutelle. La milliardaire a l'intention d'annuler diverses donations à cette dernière.

Les Tonga vainqueurs des Bleus (930x620)

© REUTERS

La France humiliée mais qualifiée. La Coupe du monde de rugby n'est pas terminée pour les Bleus. Malgré leur deuxième défaite en quatre matches contre les Tonga samedi (19-14), les Français sont qualifiés pour les quarts de finale. Ils y affronteront samedi prochain l'Angleterre.