L'essentiel du week-end

  • A
  • A
L'essentiel du week-end
@ REUTERS
Partagez sur :

Vous avez débranché de l’info depuis vendredi ? Europe1.fr vous propose un résumé du week-end.

lukka
Le “dépeceur“ est passé par Paris et sa région. Lukka Rocco Magnotta est passé par l’Ile-de-France et y est peut-être encore. Le Canadien de 29 ans a notamment été aperçu par plusieurs témoins dans le 17e arrondissement de la capitale. Le “dépeceur“ est activement recherché par la police. Plus d’informations en cliquant ici.

Le jubilé de diamant. Pour fêter les 60 ans de règne d’Elizabeth II, les Britanniques ont bravé la pluie. Une flotte d’un millier de bateaux ont défilé sur la Tamise et des “street parties“ étaient organisées un peu partout dans le pays. Pour découvrir les images du jubilé, cliquez ici, et ici pour plus d’informations.

tsonga

Roland Garros. C’est lundi que doit se poursuivre le match pour déterminer qui du Français Jo-Wilfried Tsonga ou su Suisse Stanislas Wawrinka sera en quarts de finale. Novak Djokovic et Roger Federer, eux, se sont qualifiés. Côté dames, Dominika Cibulkova, Sara Errani, Angelique Kerber et Samanyha Stosur sont en lice pour les quarts. Plus d’informations en cliquant ici.

Sarkozy de retour. L’ancien résident est rentré du Maroc samedi. Accompagné de son épouse Carla Bruni, Nicolas Sarkozy s’était envolé pour Marrakech au lendemain de sa défaite, afin de se “ressourcer“. Plus d’informations en cliquant ici.

lepen.melenchon.930

2e match Le Pen/Mélenchon. La candidate frontiste et le candidat du Front de gauche dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais se sont retrouvés sur le plateau de France 3 Nord/Pas-de-Calais samedi matin. Au milieu des autres candidats, Marine le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont offert aux téléspectateurs une joute verbale musclée.  Plus d’informations en cliquant ici.

Prison à vie pour Moubarak. L’ancien président égyptien âgé de 84 ans a été condamné samedi à la réclusion à perpétuité par le tribunal du Caire. Mais ses avocats ont d’ores et déjà annoncé que Hosni Moubarak allait faire appel. Plus d’informations en cliquant ici.

assad

Discours public du président syrien. Fait rare depuis le début de la révolte syrienne, le président Bachar al Assad s’est exprimé en public dimanche matin. Le chef d’Etat a évoqué “une vraie guerre venue de l’étranger“ et a condamné ces “terroristes“. Il s’est dit prêt à discuter avec les opposants “s’ils ne sont pas soutenus par des puissances étrangères“. Plus d’informations en cliquant ici.