L'e-cigarette interdite de vente aux mineurs

  • A
  • A
L'e-cigarette interdite de vente aux mineurs
Si la dangerosité de la cigarette électronique fait encore débat, la question de sa commercialisation est désormais tranchée : il est interdit d'en vendre aux mineurs.@ REUTERS
Partagez sur :

Les législateurs ont décidé d'encadrer l'usage et la vente des vapoteurs, aux effets encore méconnus.

Même si cela semblait évident, c'est désormais officiel : il est désormais interdit de vendre aux mineurs des vapoteurs, aussi appelés e-cigarettes. Face au succès grandissant de la cigarette électronique, qui compte déjà un million d'adeptes en France, les députés ont en effet décidé jeudi de durcir la législation. D'autant que ses effets sur la santé sont encore méconnus.

27.06.Tabac.cigarette.fumée.Reuters.930.620

© REUTERS

Pourquoi la vente de la cigarette électronique est encadré ? "La cigarette électronique n'est pas un produit banal" et il ne faut pas inciter à l'utiliser "car elle peut amener des jeunes et des moins jeunes à commencer par là et à se tourner ensuite vers la cigarette traditionnelle", a expliqué la ministre de la Santé Marisol Touraine, rappelant que "la nicotine en elle-même est un produit addictif" qui provoque une dépendance aussi "importante que l'addiction à l'héroïne".

Un autre tour de vis en perspective. Le gouvernement va compléter dans les prochains jours cette interdiction aux mineurs par la prohibition de la publicité et envisage de bannir l'e-cigarette des lieux publics à l'instar du tabac, selon la ministre.

Un manque d’informations sur les risques. L'inquiétude autour de l'utilisation de cet appareil, dont le marché avoisine les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, a grandi depuis la publication fin mai d'un rapport d'experts réunis autour du Pr Bertrand Dauzenberg, pneumologue et président de l'Office français de prévention du tabagisme, qui préconisait de "réglementer le produit, sa distribution et son utilisation". Aucune étude aujourd'hui ne permet de connaître les effets d'une utilisation prolongée et régulière de la cigarette électronique. "Les produits utilisés (généralement du propylène de glycol ou du glycérol, des arômes et de la nicotine) sont chauffés, donc transformés avant d'être inhalés", a mis en garde le Dr Claude Guillaumin, responsable de l'unité de tabacologie du CHU d'Angers.

Au fait, c'est quoi, un vapoteur ? L'e-cigarette, moins coûteuse et réputée plus inoffensive que le tabac, permet à un fumeur de relâcher l'emprise de la cigarette mais pas forcément de se défaire véritablement de l'addiction à la nicotine. Inventée en Chine en 2005, la cigarette électronique compterait aujourd'hui 500.000 adeptes en France selon les fabricants, un chiffre plutôt proche du million selon le Pr Dautzenberg.