"L'attente commence à devenir insupportable"

  • A
  • A
Partagez sur :

Samir Mihi, président de l'association de soutien aux familles de Zyed et Bouna, espère une justice sereine.

Propos recueillis par Sébastien Guyot