L’AF 447 a-t-il fait demi-tour ?

  • A
  • A
L’AF 447 a-t-il fait demi-tour ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

La localisation des boîtes noires pourrait apporter des éléments supplémentaires.

L’avion AF 447 d’Air France pourrait avoir changé de cap avant de s’écraser en mer, rapporte lefigaro.fr jeudi soir. Selon ses informations, la nouvelle zone de recherche des boîtes noires est située à 20 milles nautiques - soit un peu moins de 40 kilomètres - de la dernière position connue de l’avion.

Un demi-tour ou un décrochage ?

"Cela signifie que l'avion était en perdition et aurait, conformément aux procédures en vigueur fait demi-tour soit pour sortir d'une zone de cumulonimbus, soit pour franchement retourner vers le Brésil", a expliqué une source gouvernementale au journal. Mais les pilotes d’Air France interrogés sur le sujet par Le Figaro semblent sceptiques sur cette théorie. "Ce pourrait être le signe d'un avion qui a décroché et fait une vrille et poursuivi sur un mauvais cap avant de s'abimer dans l'océan", écrit le journal.

Suite des recherches vendredi

Jusqu’à maintenant, les experts du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) recherchaient l’épave de l’AF 447 dans une zone au nord de la dernière position connue de l’avion. Ils devaient redéployer leur navire de recherche des boîtes noires dans la zone où viennent d'être localisés les enregistreurs de vol de l'appareil accidenté. "Le BEA a décidé d'étendre ses recherches à cette zone" située à "deux heures de mer au sud de la position" actuelle de son navire, précise-t-il. Les recherches dans ce secteur doivent débuter dès vendredi.

Les boîtes noires ont été localisées dans une zone de cinq kilomètres de rayon à 200 milles nautiques (370 km) au nord-ouest de l'archipel brésilien de Saint-Pierre et Saint-Paul. Les recherches de l'épave et des boîtes noires de l'AF447 ont déjà coûté 28 millions d'euros, un montant record en France.