Koh-Lanta : Brogniart sort du silence

  • A
  • A
Koh-Lanta : Brogniart sort du silence
@ MAXPPP
Partagez sur :

DOC E1 - Dans une lettre, l'animateur de TF1 s'exprime pour la première fois sur le drame.

LA LETTRE. Dans une lettre que s'est procuré jeudi le Grand direct des médias sur Europe 1, Denis Brogniart se dit "dévasté" par le drame de Koh-Lanta. L'animateur sort ainsi de son silence et explique les raisons de sa réserve depuis la mort, le 21 mars dernier, d'un candidat de 25 ans, Gérald Babin, et le suicide lundi dernier de Thierry Costa, le médecin de l'émission.

>> Europe1.fr publie en exclusivité des extraits de la lettre de Denis Brogniart aux téléspectateurs de TF1.

Pourquoi ne s'est-il pas exprimé ?  Dans sa lettre à paraître sur le site de TF1, Denis Brogniart explique ne pas avoir pris la parole "depuis le drame (…) pour respecter la douleur et le deuil de la famille de Gerald Babin", le candidat de 25 ans mort d'une crise cardiaque lors du tournage de la treizième saison de Koh-Lanta, au Cambodge. Denis Brogniart confie également être "dévasté par cet événement et la mort brutale de Thierry Costa (le médecin de l'émission) n’a fait que renforcer cette douleur. Il m’était donc difficile d'en parler", explique-t-il, assurant comprendre que ce silence ait pu sembler étonnant.

02.04 kohlanta.naufrage.jpg

© Capture - Compte Twitter de Denis Brogniart

Sa position sur les  témoignages anonymes. L'animateur explique ressentir de la "colère" contre "les accusations graves sur l’organisation des secours", évoquant ainsi les témoignages publiés dans la presse, les qualifiant encore "d'allégations destructrices". Des récits qui, selon lui, "ont mis en cause le travail du Docteur Costa, sa réactivité et son éthique. Thierry a exercé son métier avec un grand professionnalisme", affirme l'animateur évoquant  un "complice de sport, (son) partenaire de course à pied. C’est à lui que j’aimais me confier", confie-t-il.

>> A LIRE AUSSI - Koh Lanta : "le doc était extraordinaire"

02.04 kohlanta.naufrage.jpg

© Capture - Compte Twitter de Franck Firmin-Guion

Sa vision des faits. "Selon moi, tout a été mis en œuvre pour que Gérald soit pris en charge dans les meilleures conditions", affirme l'animateur. "Voila pourquoi (Thierry Costa) n’a pas supporté qu’on le salisse, qu’on mette en doute ses compétences et son engagement", poursuit-il à propos du médecin. Denis Brogniart conclut en indiquant ne souhaiter "qu'une chose" : "l’enquête préliminaire se déroule dans la sérénité et permette de faire toute la lumière sur ces événements tragiques, afin que la vérité soit dite".