Karachi: Un témoin fait état d'un chantage

  • A
  • A
Partagez sur :

Un témoin a affirmé au juge d'instruction Renaud van Ruymbeke que des dirigeants français, dont Nicolas Sarkozy, avaient fait l'objet d'un chantage entre 2004 et 2008 de la part d'un homme-clef du dossier Karachi pour obtenir une indemnisation financière. Ancien cadre de DCNI, Gérard-Philippe Menayas a fait état de ce chantage le 9 novembre devant le juge Renaud van Ruymbeke, qui enquête sur un volet financier de l'affaire Karachi, lors d'une audition révélée par Libération et confirmée à l'AFP de source proche du dossier.