Karachi : la CJR pourrait être saisie

  • A
  • A
Karachi : la CJR pourrait être saisie
@ REUTERS
Partagez sur :

JUSTICE - Cette instance saisie par les juges est chargée d'enquêter sur les ministres.

Les juges ont effectué une première étape vers une éventuelle saisine de la Cour de Justice de la République dans le volet financier de l'affaire Karachi, en sollicitant le parquet sur la compétence de cette instance chargée d'enquêter sur les ministres, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Les juges Renaud van Ruymbeke et Roger Le Loire ont délivré lundi une ordonnance demandant "des réquisitions ou l'avis" du parquet "sur la compétence de la Cour de justice de la République", a-t-on indiqué. Cette ordonnance ne mentionne aucun nom, a-t-on précisé de sources proches du dossier.

Les magistrats financiers enquêtent sur le financement de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995, soupçonnant l'utilisation occulte de rétrocommissions sur des contrats d'armement et le détournement des fonds secrets de Matignon. Edouard Balladur et son ancien ministre de la Défense François Léotard, dont la villa varoise a été perquisitionnée lors de l'enquête, sont cités dans le dossier. Me Olivier Morice, l'avocat des familles de victimes de l'attentat de Karachi, dont une plainte avait déclenché l'enquête, a demandé aux juges que leur dossier soit transmis à la CJR, ainsi que celui de Nicolas Sarkozy, alors ministre du Budget

sur le même sujet

Sarkozy n'en a pas fini avec la justice

L'ex-trésorier de campagne de Balladur poursuivi

La justice se rapproche de Balladur