Jury citoyen sur l’euthanasie : "ce n’est pas un panel représentatif !"

  • A
  • A
Jury citoyen sur l’euthanasie : "ce n’est pas un panel représentatif !"
Tugdual Derville@ DR
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 16 DECEMBRE - Une conférence de citoyens a rendu ses recommandations sur l’euthanasie.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard.

Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>> Lundi 16 décembre, vous avez été 61% à faire "Votre choix d’actu " sur une éventuelle loi concernant la fin de vie. Le président de la République avait demandé à une assemblée de dix-huit citoyens de réfléchir à l’euthanasie. Créée sur l’initiative du comité consultatif national d'éthique, cette conférence a rendu son avis ce lundi 16 décembre. Elle préconise la légalisation du suicide médicalement assisté.

Tugdual Derville, délégué général de l’association Alliance Vita, est déçu de cette méthodologie. En effet, selon lui, "même l’Ifop dit elle-même que ce n’est pas un panel représentatif". Alors qu’il est un fervent opposant à l’euthanasie, il précise que ce sujet mérite "un grand approfondissement", et que cette assemblée n’a pas les connaissances et l’expérience nécessaires pour mener une réflexion pertinente sur "un interdit fondateur de la vie ensemble".

De plus, selon lui, les recommandations "bouleversent considérablement la relation entre soignant et soigné". Il lutte, avec son association contre "les personnes qui croient qu’il y a des sous-vies ou des non-vies". Précisant qu’il est contre "l’acharnement thérapeutique", il souligne néanmoins que l’euthanasie peut être assimilée au meurtre quand il s’agit de "se débarrasser d’une personne".