Juges "bâtards" : Me Herzog reconnaît qu'il s'est "lâché"

  • A
  • A
Juges "bâtards" : Me Herzog reconnaît qu'il s'est "lâché"
L'avocat de Nicolas Sarkozy Thierry Herzog
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'avocat de Nicolas Sarkozy s'est défendu après la publication de nouvelles écoutes.

INTERVIEW E1 - Sa phrase a suscité l'émoi des juges. Selon la synthèse des écoutes téléphoniques visant Nicolas Sarkozy - et donc indirectement son avocat - Me Herzog a qualifié de "bâtards" les juges enquêtant sur l'affaire Bettencourt. Interrogé sur cette sortie sur Europe 1 jeudi matin, l'avocat de Nicolas Sarkozy a reconnu qu'il s'agissait "de conversations téléphoniques dans lesquelles j'ai pu me lâcher". "Il ne vous arrive jamais d'avoir des propos qui dépassent votre pensée ? ", a ajouté Me Herzog.

sur le même sujet, sujet,

REVELATIONS - Des extraits d'écoutes de Sarkozy dévoilés

ZOOM - Qu'est-ce qui caractérise le trafic d'influence ?

RÉSUMÉ - Sarkozy sur écoute : une nouvelle affaire en six actes

L'INFO POL - Sarkozy écouté : désormais, c'est silence sur la ligne