Johnny saisit l'Ordre des médecins

  • A
  • A
Johnny saisit l'Ordre des médecins
Le chanteur a saisi l'Ordre des médecins de Paris d'une plainte à l'encontre du Dr. Delajoux.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le chanteur a saisi l'Ordre des médecins de Paris d'une plainte à l'encontre du Dr. Delajoux.

"Le temps de la réparation est venu", estime Johnny Hallyday, qui a saisi le conseil départemental de l'Ordre des médecins de Paris d'une plainte à l'encontre du Dr. Stéphane Delajoux.

Le praticien l'avait opéré d'une hernie discale en 2009. Des complications s'en étaient suivies, cinq jours plus tard. Johnny Hallyday, victime d’une infection post-opératoire, avait notamment été plongé dans un coma artificiel à l’hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles, où il avait mené une longue convalescence.

"A la demande de monsieur Johnny Hallyday, pour qui le temps de la réparation est venu, Me Virginie Lapp et Me Claude Lienhard ont saisi le conseil départemental de l'Ordre des médecins de Paris d'une plainte à l'encontre du docteur Stéphane Delajoux, chirurgien", a ainsi indiqué mercredi le fondé de pouvoir du chanteur, Pierric Le Perdriel.

Johnny Hallyday demande "réparation"

Cette plainte était attendue depuis la fin du mois de septembre, date à laquelle le rapport d’expertise sur les conditions de l’opération de Johnny avait été rendu public. Il est par conséquent demandé au Conseil de l’Ordre de "tirer toutes les conséquences" de la "méconnaissance" par le docteur Delajoux "de ses obligations telles que prévues et définies par le code de la Santé publique".

Il est également demandé à l’institution de prendre en compte les "manquements" du chirurgien, "tels qu'établis par le rapport définitif des experts judiciaires, qui a clairement mis en évidence des comportements non conformes aux règles de l'art de nature à engager sa responsabilité civile professionnelle".

"Que personne ne se trouve dans cette situation dramatique"

Une des avocates de Johnny Hallyday, Me Virginie Lapp, a confié à Europe 1 que son client souhaitait avant tout que "personne ne se trouve dans une situation aussi dramatique que celle qu'il a vécue". "Le rapport d'expertise établit clairement que sa responsabilité civile est engagée", a-t-elle affirmé. Elle pointe des "carences" de la part du docteur Delajoux, survenues à "plusieurs reprises". L'avocate a aussi rappelé la gravité des faits. Selon elle, Johnny a bel et bien "failli mourir".

"Johnny Hallyday dit : "plus jamais ça"" :

De son côté, l'avocat du Dr Delajoux, Me Hervé Témime, se dit serein. "Le fait qu'il y ait une assignation qui soit délivrée, c'est une bonne nouvelle, parce qu'il faut que la justice se prononce et tranche au-delà d'une condamnation médiatique absolument scandaleuse et à l'emporte-pièce qui a été prononcée contre le Dr Delajoux et qui lui a causé un préjudice absolument irréparable", a-t-il développé au micro d'Europe 1. Le Dr Delajoux "regrette que Johnny Hallyday ait à subir ce qu'il a subi mais ce n'est pas pour autant que la responsabilité du Dr Delajoux est engagée", a aussi défendu l'avocat.

Le Dr Delajoux devant le TGI

Les poursuites ne s’arrêtent pas là. Dans les prochains jours, Johnny Hallyday fera, avec son épouse Laeticia, délivrer au Dr Delajoux une assignation devant le tribunal de grande instance. L’objectif est d’obtenir une "réparation intégrale des préjudices", notamment le préjudice d'image et l’annulation de sa tournée.