"Jésus a inventé l’école laïque"

  • A
  • A
"Jésus a inventé l’école laïque"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un enseignant d’Histoire-Géo a compilé les plus grosses bourdes de ses élèves. Extraits.

Leçons mal apprises, simples erreurs d’étourderie, peur de la copie blanche ou envie d’être facétieux. Quelles que soient les raisons, les bourdes d’élèves lors d’interrogations écrites sont nombreuses et parfois si désopilantes que les professeurs les collectent consciencieusement.

Olivier Marion, professeur d’Histoire-Géographie, a ainsi décidé de rassembler les plus belles perles de ses élèves de collège dans un ouvrage, intitulé Louis XVI a perdu la tête. Des étourderies qui, selon l’enseignant, ne se dissimulent que dans environ 5% des copies rendues au brevet mais certaines valent vraiment le détour.

Certains élèves d’Olivier Marion n’ont pas hésité à prendre quelques libertés avec l’Histoire de France. Au découvre ainsi que "Louis XIV a été roi de 1515 à 1715" ou encore que "La République est apparue pendant la monarchie absolue".

"Louis XVI a été guillotiné parce qu'il a triché au jeu de paume"

"J’ai eu assez vite l’idée de les noter, histoire de faire rire les copains au début", commente le professeur pour Europe 1, avant d’ajouter : "un élève m’a par exemple écrit que ‘Jean Jaurès était un pacifique, il fabriquait des bateaux’. Il y a l’erreur, c’est drôle, mais il y a inconsciemment une forme de poésie qui, à mon avis, est assez rigolote".

Ainsi, "Louis XVI a été guillotiné parce qu'il a triché au jeu de paume" résume bien la manière dont les élèves mélangent des bribes de souvenirs pour rédiger des phrases mais pas complètement hors sujet. "C’est tout simplement révélateur des étourderies ou du fonctionnement bouillonnant des élèves. Il ne faut surtout pas en tirer des conclusions en termes de niveau. De bons élèves ont pu écrire des perles", poursuit Olivier Marion.

"Les gens qui pratiquent le judaïsme s'appellent les Jedïs"

D’autres bourdes d’élèves sont en revanche surréalistes, à mi-chemin entre les salles de classes et le canapé du salon. On découvre ainsi que "les gens qui pratiquent le judaïsme s'appellent les Jedïs", que "la déesse de la Terre, c'est Nintendo", que "Jésus a inventé l’école laïque" ou encore que "la couronne de Jésus-Christ était en pain d'épice".

Certaines erreurs prêtent moins à rire, comme lorsqu’un élève indique dans sa copie de brevet que "De Gaulle a organisé la rafle du Vel' d'hiv'" ou encore que "le lieu le plus saint pour les Juifs est le camp de concentration".

Ces perles ne concernent pas que l’enseignement de l’Histoire, la Géographie n’est pas épargnée. C’est ainsi que "le fleuve qui passe à Toulouse s’appelle les Alpes", que "les fusées décollent de Guyane pour pouvoir passer par le trou de la couche d'ozone" ou encore que "le Néolithique est un fleuve entre le type et le frape", en lieu et place du Tigre et l'Euphrate.