Jessica, 27 ans, donneuse d'ovocytes

  • A
  • A
Jessica, 27 ans, donneuse d'ovocytes
Les donneuses de gamètes ont permis, en 2009, près de 650 fécondations in vitro, soit 190 naissances.@ Max PPP
Partagez sur :

 TÉMOIGNAGE E1 - Jessica fait partie des 328 femmes en France qui donnent leurs ovules.

"J'espère qu'il y a des personnes pour qui ça aura porté ses fruits". Voila près de neuf mois, Jessica, jeune mère de famille de 27 ans, a fait un don de gamètes. Bien plus rare que le don de sperme, le don de gamètes concerne seulement 328 femmes. Ces dernières ont permis, en 2009, près de 650 fécondations in vitro, soit 190 naissances.

L’Agence de la Biomédecine a lancé récemment une campagne pour le don de gamètes, moins bien connu et un peu plus complexe que le don de sperme.

Si Jessica a décidé de donner ses ovocytes, c'est par solidarité avec son beau-frère et sa belle-sœur qui ne pouvaient avoir d'enfant. Cette jeune mère de famille de 27 ans s'est donc lancée dans le fastidieux parcours du don d'ovules. Batterie de tests, entretiens psychologiques, série de piqûres... Jessica raconte au micro d'Europe 1, les étapes nécessaires pour pouvoir donner ces gamètes.

"J'ai été mise sous pilule pour bloquer l'ovulation. Au bout de 3 semaines à peu près : piqûres, toujours avec des examens gynécologiques. Puis échographie pour voir s'il y avait une bonne production d'ovules. Et au delà, une dernière piqûre de déclenchement, et 24 ou 36 heures : après la ponction", confie-t-elle.

"Ça va bientôt faire 9 mois" :

Jessica ne sait pas combien d'ovules ont été prélevés, ni à qui ils ont été attribués, tout cela est bien sûr anonyme. Neuf mois après son don, elle explique y penser encore régulièrement.

"Là, j'y pense un petit peu plus parce que ça va bientôt faire 9 mois que j'ai fait ce don. Si tout s'est bien passé, il y a des bébés qui devraient être en train de naître, ou pas tarder. J'espère qu'il y a des personnes pour qui ça aura porté ses fruits", commente la jeune femme.

Quoi qu'il en soit, une bonne nouvelle est arrivée dans sa famille. Il y a quelques jours, le dossier de son beau-frère et de sa belle-sœur est arrivé : ils pourront enfin recevoir un don d'ovule dans quelques semaines.