Jérôme Kerviel reste en Italie et demande à rencontrer Hollande

  • A
  • A
Jérôme Kerviel reste en Italie et demande à rencontrer Hollande
Jérôme Kerviel demande à rencontrer François Hollande.@ MAXPPP
Partagez sur :

BRAS DE FER - L’ex-trader est censé rentrer en France dimanche, pour purger sa peine de prison. Il sera considéré "en fuite" s'il ne revient pas a rappelé le parquet général.

L'ex-trader Jérôme Kerviel, attendu en France pour y purger une peine de prison, a annoncé dimanche qu'il restait en Italie, en attendant une réponse de l'Elysée à sa demande de protection de témoins dans son dossier.

Dans un communiqué, il demande aussi à "rencontrer le président de la République au plus tôt afin de lui exposer l'ensemble des dysfonctionnements graves" ayant selon lui marqué la procédure judiciaire le visant. Il réclame enfin au parquet de surseoir à l'exécution de sa peine de prison, fixée à cinq ans dont trois ferme.

Pas de rendez-vous ? Selon les premières informations recueillies par les journalistes, aucun rendez-vous ne sera accepté du côté de l'Elysée. C'est en tout cas ce qu'assurent des journalistes de France 2 et de Itele sur Twitter.





"En fuite" à minuit ? La justice ne l'entend en tout cas pas de cette oreille. Jérôme Kerviel sera "en fuite" s'il ne se présente pas d'ici minuit à Menton a rappelé la justice à la mi-journée. "A l'expiration du délai de convocation au commissariat de Menton ce soir à minuit, Jérôme Kerviel sera considéré en fuite et un mandat d'arrêt européen sera délivré à son encontre dans le respect de la décision de justice le concernant", peut-on lire dans le communiqué du parquet général de la cour d'appel de Paris.

sujet

COUP DE THEÂTRE - En italie, Jérôme Kerviel se dit prêt à effectuer sa peine

JUSTICE - Kerviel : comment le comité de soutien orchestre son retour

CASE PRISON - Jérôme Kerviel convoque au commissariat de Menton