Jérôme Cahuzac interdit d'exercer la médecine pendant trois mois

  • A
  • A
Jérôme Cahuzac interdit d'exercer la médecine pendant trois mois
@ REUTERS
Partagez sur :

L'Ordre des médecins considère que l'ex-ministre, également chirurgien, a déconsidéré la profession.

La décision ne devrait pas avoir beaucoup d'impact sur la vie de Jérôme Cahuzac. L'ex-ministre du Budget, également chirurgien, a été sanctionné vendredi par l'Ordre des médecins d'une interdiction d'exercer la médecine pendant six mois, dont trois avec sursis, a-t-on appris vendredi auprès de l'Ordre départemental des médecins de Paris (CDOM).

"Il a déconsidéré la profession de chirurgien". Il a été sanctionné pour avoir menti devant l'Assemblée nationale. Nous estimons que c'est amoral et qu'il a déconsidéré la profession de chirurgien", a déclaré la présidente du CDOM, Irène Kahn-Bensaude, confirmant une information de l'Agence de presse médicale (APM).

Le scandale des comptes en Suisse. Après l'avoir longtemps nié, malgré les révélations de Mediapart, Jérôme Cahuzac avait reconnu avoir ouvert un compte crédité de 685.000 euros, en 1992, chez UBS, avant d'en confier la gestion à Reyl. Le ministre a démissionné en mars, emporté par ce scandale. Il a affirmé avoir transféré ses avoirs chez Reyl de la Suisse vers Singapour à l'automne 2009.

L'argent venait de son activité de chirurgien. Cet argent provenait pour l’essentiel de ses activités de chirurgien et de son activité de consultant pour l’industrie pharmaceutique. Au sortir du cabinet du ministre de la Santé Claude Evin, où il a travaillé de 1988 à 1991, Jérôme Cahuzac a en effet ouvert avec sa femme une clinique à son nom spécialisée dans la micro-greffe de cheveux. Très fréquentée par les politiques, les chefs d’entreprises et animateurs de télévision, l’établissement fonctionne bien et enregistre de coquets bénéfices.

sur le même sujet, sujet,

JUSTICE - Jérôme Cahuzac mis en examen pour mensonge

RETOUR SUR - Les trous de mémoire de Jérôme Cahuzac