Jean-Louis Foulquier, homme de radio, est mort

  • A
  • A
Jean-Louis Foulquier, homme de radio, est mort
@ MaxPPP
Partagez sur :

Spécialiste de la chanson française et créateur du festival Les Francofolies de la Rochelle, il était un passionné de la musique.

L'INFO. Le producteur et animateur de radio Jean-Louis Foulquier, grand défenseur de la chanson française et créateur du festival des Francofolies de La Rochelle, est décédé mardi à l'âge de 70 ans. France Inter, la radio avec laquelle il a collaboré pendant plus de 40 ans, a annoncé sa disparition à l'antenne. "Il est parti d'une longue maladie", a indiqué à l'AFP une responsable de la radio, qui consacrera, mercredi, une partie de son antenne à son ex-animateur, notamment entre 20H00 et 23H00.



Une grande voix. La ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti a fait part de sa "grande tristesse", saluant "l'une des grandes voix de la station publique" au moment où France Inter fête ses cinquante ans. Voix familière aux oreilles des fidèles de France-Inter ("Studio de nuit", "Saltimbanque", "Y a d'la chanson dans l'air", "Pollen", "Les Copains d'abord"), il s'attachait a démontrer la variété de la chanson française et à donner leur chance aux jeunes, tout en se faisant passeur entre les générations.

Fasciné par Ferré. Né le 24 juin 1943 à La Rochelle, en Charente-Maritime, Jean-Louis Foulquier, fasciné par Léo Ferré à l'adolescence, monte à Paris pour réaliser sa vocation, devenir chanteur. Il se retrouve par hasard standardiste de nuit à la Maison de la radio à 22 ans, tout en chantant dans les cabarets.

Le complice des artistes. Deux ans plus tard, poussé par son patron Roland Dordhain et aussi par lucidité, il choisit de rester à la radio. Passé les premiers reportages et l'apprentissage du micro, il enchaîne sur France-Inter les émissions consacrées à la chanson. Toutes seront marquées par la convivialité, la complicité. Jean-Louis Foulquier deviendra un interlocuteur privilégié des artistes.