Jack Lang : "ce sont des bobards !"

  • A
  • A
Jack Lang : "ce sont des bobards !"
@ dr
Partagez sur :

Le député socialiste, opposé à l’idée d’alourdir les effectifs des classes, lance un SOS à Sarkozy.

Jack Lang est catégorique. "On a besoin de plus d’encadrement". Pour l’ancien ministre de l’Education, alourdir les effectifs dans les classes n’est pas une solution. "Des élèves se trouvent parfois sans profs pendant des semaines. La surcharge des classes, c’est déjà un mal pour l’école maternelle", a-t-il lancé mardi matin à Marc-Olivier Fogiel sur Europe 1.

Un document confidentiel du ministère de l’Education nationale, révélé lundi, met en avant les pistes de réflexions du ministère pour faire des économies. Parmi les pistes évoquées, l’augmentation du nombre d’élèves par classe, pour diminuer les nombres d'enseignants. "En théorie, une augmentation d'un élève par classe en moyenne devrait se traduire, au niveau national, par une économie de près de 10.000 classes, soit un peu plus de 4 % du contingent total", souligne le document.

"Cette politique à la hussarde n'est pas nouvelle", a regretté Jack Lang :

Un SOS au président de la République

Toujours selon le même document, diminuer effectifs, n’aurait pas d’effet sur les résultats. "Ce sont des bobards, répond Jack Lang, il faut un vrai comité indépendant. Ils disent ça pour faire plaisir au pouvoir en place", a-t-il ajouté.

Le député socialiste du Nord-Pas-de-Calais a regretté que les "syndicats [aient] été vacillant et contradictoires. L’école de la République, c’est le cœur de notre modèle". Pour Jack Lang les solutions envisagées par le ministère de l’Education "sont des pistes technocratiques. Je lance un SOS au président de la République : épargnez l’école de la République !", a-t-il conclu.