"J'ai sauté pour libérer le champ de tir"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jean-Paul Borderie était dans le cockpit quand le GIGN a donné l’assaut, en décembre 1994.

Propos recueillis par Stéphane Place.