Isabelle Balkany mise en examen

  • A
  • A
Isabelle Balkany mise en examen
@ SIPA
Partagez sur :

SOUPÇONS - L'épouse du maire de Levallois-Perret est visée par une enquête sur des faits présumés de blanchiment de fraude fiscale.

L'INFO - Les ennuis judiciaires se précisent pour le couple Balkany. A l'issue de sa garde à vue, Isabelle Balkany a été mise en examen jeudi soir par des juges financiers enquêtant sur des faits présumés de blanchiment de fraude fiscale. "Isabelle Balkany est mise en examen", pour des "questions fiscales et patrimoniales", a confirmé son avocat, Me Grégoire Lafarge. Jean-Pierre Aubry, ancien directeur de cabinet de Patrick Balkany à la mairie et intime du couple, a subi le même sort. Leurs mises en examen ont été assorties de contrôles judiciaires. Isabelle Balkany a donc pu rentrer "chez elle" jeudi soir.

"Une problématique financière d'origine familiale". "Cette mise en examen ne concerne pas son activité politique, elle ne concerne pas l'activité politique de son mari, elle ne concerne pas non plus l'Hôtel de Ville ou la mairie de Levallois-Perret, elle ne concerne pas des entreprises, des marchés ou des travaux publics", a insisté Me Lafarge. "Elle concerne exclusivement une problématique financière d'origine familiale strictement personnelle et ancienne de plus de 20 ans", a-t-il ajouté.

Et les soupçons de fraude fiscale ? Saisis du dossier, les juges financiers cherchent, depuis décembre 2013, à déterminer si le couple Balkany a tenté de cacher une partie de son patrimoine au fisc. Au centre des interrogations des enquêteurs spécialisés de la police judiciaire (Oclciff), deux villas dont le couple a eu l'usage, à Saint-Martin aux Antilles et à Marrakech au Maroc. Les enquêteurs se demandent si Isabelle et Patrick Balkany n'en sont pas les véritables propriétaires, dissimulés derrière des prête-noms et un écheveau de sociétés off-shore.

A ce stade de l'enquête, on ne peut toutefois pas parler de "reproches" mais de "soupçons" de "blanchiment de fraude fiscale". Des soupçons néanmoins suffisamment étayés pour justifier l'ouverture, en décembre dernier, d'une information judiciaire pour "blanchiment de fraude fiscale".

Patrick Balkany bientôt entendu ? Réélu triomphalement maire de sa commune dès le premier tour en mars, Patrick Balkany, également député, bénéficie d'une immunité parlementaire. Si le juge veut placer Patrick Balkany en garde à vue, il devra en faire la demande au bureau de l'Assemblée nationale. Dans l'entourage du président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone (PS), on n'avait pas connaissance mercredi d'une demande de levée d'immunité.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

SOUPÇONS - Pourquoi Isabelle Balkany a été placée en garde vue ?

L'INFO - Les Balkany soupçonnés de "blanchiment de fraude fiscale"

JUSTICE - Balkany : ouverture d'une information judiciaire

RETOUR SUR - La justice s'intéresse aux finances du couple Balkany