INTERVIEW E1 - Kerviel : "ça commence à bien faire"

  • A
  • A
INTERVIEW E1 - Kerviel : "ça commence à bien faire"
@ MAXPPP
Partagez sur :

"C'est très compliqué", a reconnu Jérôme Kerviel vendredi soir sur Europe 1, au lendemain du rejet par les prud'hommes d'un demande d'expertise sur les conditions de la perte par la Société Générale en 2008, et la fixation de la prochaine audience de jugement au 24 mars 2014. "Il y a une épée de Damoclès. Ça fait cinq que ça dure et ça commence à bien faire", a expliqué l'ancien trader.

"Ça commence à bien faire" :



Jérôme Kerviel : "ça commence à bien faire"par Europe1fr

Déjà condamné à deux reprise devant la justice, à trois ans de prison ferme et au remboursement de 4,9 milliards d'euros, Jérôme Kerviel s'est pourvu en cassation. S'il le faut, je ferais un pourvoi en révision", a affirmé Jérôme Kerviel.

"Je prends ma part de responsabilité, je voudrais que tout le monde la prenne. Le problème est que la justice ne veut rien entendre et veut pas aller chercher des pièces qui sont pourtant simples à aller chercher", a poursuivi Jérôme Kerviel.   

Interrogé sur les raisons qui le poussent à poursuivre le combat judiciaire, Jérôme Kerviel a évoqué sa mère. "C'est plus qu'une motivation", a-t-il reconnu. "On lui tape ses dernières années de vie. Elle mériterait d'être heureuse et elle ne l'est pas car elle s'inquiète pour moi. J'aimerais la revoir sourire", a conclu Jérôme Kerviel.

>> Kerviel contre la Société Générale, la suite