Intempéries : situation stable en Bretagne, le sud-est en orange

  • A
  • A
Intempéries : situation stable en Bretagne, le sud-est en orange
@ Max PPP
Partagez sur :

MÉTÉO -  La décrue est amorcée en Bretagne. Le Var et les Bouches-du-Rhône sont en vigilance inondations.

L'INFO.  Le Var était toujours placé en vigilance orange pour pluie et inondation lundi matin et ce jusqu'à 13 heures, selon Météo France. Par ailleurs, la vigilance rouge pour crues est maintenue pour la Vilaine aval dans les départements du Morbihan, de l'Ille-et-Vilaine et de la Loire-Atlantique. Elle est orange pour le Blavet et l'Oust dans le Morbihan et la Vilane médiane dans l'Ille-et-Vilaine. Le Gapeau, l'Argens aval et la Nartuby dans le Var, ainsi que l'Huveaune dans les Bouches-du-Rhône ont été placés en vigilance orange pour crues.

Le Var particulièrement impacté lundi. Une perturbation active traverse actuellement les régions méditerranéennes et va perdurer jusqu'en milieu de journée du lundi, impactant particulièrement le département du Var. Les précipitations étaient modérées à assez fortes sur le Sud du Var lundi au matin, avec des intensités horaires de l'ordre de 10 mm/h à 15 mm/h, précise Météo France. Depuis le début de l'épisode, il y est tombé 15 à 30 mm, localement 40 à 50 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 7 à 15 mm, précise Météo France.

10.02-meteo.france.6

© Météo France

Des crues d'eau records dans le Morbihan. Selon la préfecture d'Ille-et-Vilaine, sur la zone de Redon le niveau de l'eau va continuer à monter jusqu'à lundi, passant d'une cote de 4,31 mètres dimanche à 4,70 m attendus lundi. Dimanche matin l'Oust et le Blavet, dont les crues sont la cause des inondations ayant frappé le Morbihan ces derniers jours, avaient amorcé une lente décrue, selon le dernier bulletin de Vigicrues qui les a placés en orange.

Les inondations en Bretagne vues du ciel :

A Pontivy justement, une partie de la forteresse du château datant du XVIe siècle s'est effondrée :



Sur 48 routes départementales coupées dans le département, 20 se trouvent dans ce secteur situé à l'est du Morbihan. La circulation sur la RN24 entre Rennes et Lorient est elle aussi fortement perturbée. Dans le département un total de 450 sapeurs-pompiers sont sur le terrain, dont 150 issus des renforts envoyés par d'autres départements de l'Ouest. Des hommes de la sécurité civile sont aussi présents et ont déployé depuis vendredi des barrages anti-inondations à Pontivy.

De nombreux événements sportifs annulés. En raison de la forte houle en mer, avec des creux de 10 à 11 mètres, les traversées vers les îles au large du Finistère ont été annulées pour la journée de samedi. Les préfectures du Finistère et du Morbihan appellent les curieux à la prudence sur le bord de mer. En Bretagne les rencontres régionales de football ont toutes été annulées ce weekend et reportées "en raison de l'impraticabilité de nombreux terrains et des routes", a indiqué la ligue régionale de football dans un communiqué.

La Bretagne assaillie par une houle de plus de 10 mètres :

sur le même sujet, sujet,

PRATIQUE - L'état de catastrophe naturelle, mode d'emploi

INTERVIEW E1 - "Surtout ne pas prendre de risque"

EN IMAGES - Tempête : des images qui décoiffent