Intempérie : quatre noyades en mer

  • A
  • A
Intempérie : quatre noyades en mer
Partagez sur :

INTEMPÉRIE - Le risque d'inondation reste présent dans un département après les fortes pluies de ces derniers jours. 

L'Ouest de la France à nouveau exposée. Une nouvelle perturbation pluvieuse va gagner le nord-ouest du pays dès lundi matin, jusqu'aux Pays de la Loire et au Nord-Pas-de-Calais, selon le bulletin quotidien de Météo France. Elle apportera des pluies parfois marquées près de la Manche, donnant de bons cumuls sur la Bretagne et le Cotentin. Elle s'accompagnera aussi d'un renforcement du vent de sud-ouest avec des rafales de 80 à 100 km/h le matin sur les côtes du Finistère et le nord du Cotentin, 80 à 90 km/h en journée sur le littoral de la Manche et les côtes bretonnes et vendéennes, 70 km/h plus à l'intérieur des terres entre Pays de la Loire, Normandie et Nord-Pas-de-Calais.

29.12-meteo-930620

Risque de crues. Les prévisions de Météo France renforcent les craintes de crues plus sévères, en raison des précipitations annoncées sur des terres déjà gorgées d'eau. "Pour l'instant, les cours d'eau sont bien descendus, nettement en dessous des cotes d'alerte, mais il faut rester vigilant pour le début de semaine prochaine (...). Les terrains sont bien humides et, s'il y a un épisode pluvieux plus important, ça ruissellera plus vite", a résumé à Quimperlé, Martin Jaeger, secrétaire général de la préfecture du Finistère.

Quatre morts samedi. Quatre personnes ont trouvé la mort par noyade en mer, entre vendredi et samedi, dans trois incidents distincts. A Plouescat, dans le Finistère, un homme d'une quarantaine d'années a plongé pour sauver son neveu, âgé de 16 ans, qui venait d'être projeté dans le port par une lame lors d'une promenade familiale sur la digue samedi après-midi. Aucune des deux victimes n'a pu être ranimée. Les deux autres incidents, dont les causes n'ont pu être établies avec certitude pour le moment, se sont produits en Vendée et en Charente-Maritime. Dans les deux cas, il s'agit d'hommes qui naviguaient seuls et dont les corps ont été retrouvés pas très loin de leurs bateaux.

L'appel du ministère de l'Intérieur. "Le ministère de l’Intérieur appelle les habitants de ces départements à la plus grande vigilance, à respecter les consignes de prudence délivrées par les autorités et à se tenir informés de l’évolution de la situation auprès des services en charge de la gestion de la crise (informations disponibles sur le site www.vigicrues.gouv.fr, ainsi que sur les sites internet des préfectures", a indiqué vendredi soir le ministère de l'Intérieur dans un communiqué au lendemain du mea culpa de Manuel Valls concernant la gestion de la tempête Dirk.