Insultes de Guerlain : "c'était méchant"

  • A
  • A
Insultes de Guerlain : "c'était méchant"
@ Max PPP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - Christopher revient sur les injures dont il a fait l'objet avec deux autres agents.

"C'est humiliant". C'est en ces termes que Christopher résume l'accrochage qu'il a eu avec Jean-Paul Guerlain, à la gare du Nord, le 24 février dernier. Trois agents d'Eurostar, deux hommes noirs, dont Christopher et une jeune femme d'origine asiatique se disent victimes d'insultes à caractère racistes de la part de l'ancien parfumeur.

Contacté par Europe 1, Christopher raconte sa mésaventure avec Jean-Paul Guerlain. Alors qu'il était en retard pour prend son train, Jean-Paul Guerlain s'est vu refuser l'accès aux voitures. "On a tenté au mieux de les faire passer en priorité au niveau des contrôles, mais malgré ça, ils ont quand même raté leur train", raconte Christopher.

"On est tous professionnels" :

Là, l'ancien parfumeur se serait emporté. "Enervé, Monsieur a tenu les propos qui étaient les suivants : 'c'est un pays de merde, c'est une boîte de merde et en plus on est servi que par des immigrés'", se souvient l'agent d'Eurostar.

"Sur le coup, on a été surpris. Il s'est arrêté sur la couleur, sur nos yeux, pour nous traiter plus ou moins d'immigrés. Nous ne sommes pas étrangers, nous sommes tous français, je tiens à le préciser. C'était méchant", estime Christopher.

"On est tous restés professionnels dans un premier temps. Mais c'est humiliant, ce n'est pas quelque chose qui arrive tous les jours. Vous vous pliez en dix-sept, pour aider une personne, vous ne demandez rien en échange, et qu'on vous dise ça, c'est dégoûtant", poursuit-il.

"Les excuses pour moi n'ont aucune valeur"

Les trois agents ont donc prévenu leur hiérarchie et déposé plainte pour injure raciale. Le dossier a été transmis au parquet de Paris. Un nouveau volet judiciaire pourrait donc s'ouvrir à l'encontre de Jean-Paul Guerlain déjà poursuivi pour injures raciales. Le délibéré du tribunal correctionnel de Paris est attendu pour le 29 mars.

Evoquant sur France 2, lors du JT du 15 octobre 2010, la création du parfum Samsara, Jean-Paul Guerlain avait répondu : "pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre", avant d'ajouter :"je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin...". Depuis, l'ancien parfumeur s'est excusé et a assuré ne pas être raciste du tout.

Mais pour Christopher, ce nouvel épisode vient désavouer les excuses de l'ancien parfumeur. "Si vous vous voulez, avec ce qu'il s'est passé là, les excuses pour moi n'ont aucune valeur. Ce n'est pas des excuses publiques qui changeront quoi que soit, nous le savons très bien", commente-t-il.