Inscriptions post-bac : c'est parti !

  • A
  • A
Inscriptions post-bac : c'est parti !
L'année dernière, les bacheliers avaient connu leurs admissions dans le supérieur pendant la semaine des écrits du bac.@ MAXPPP
Partagez sur :

EDUCATION - Le gouvernement avait annoncé un toilettage du fonctionnement de l’inscription dans le supérieur des futurs bacheliers. Objectif : simplifier la procédure.

L’INFO. Si l'année scolaire n'est pas finie, il est temps pour les élèves de terminal de penser à l'après bac. Le site admission-postbac.fr, présenté le 10 janvier par la ministre de l’Enseignement Supérieur, Geneviève Fioraso, a ouvert lundi. Nouveaux intitulés des filières, hotline dédiée, calendrier réformé, l'inscription aux études supérieures “ne doit pas être un casse-tête pour les élèves et une angoisse pour les parents”, selon la ministre. Toutefois, même si les inscriptions sont plus simples, rares sont les élèves qui savent, dès janvier, ce qu'ils feront après avoir eu le bac en juillet.

Toilettage des filières. L’année dernière, pour s’inscrire dans une université, les élèves de terminale avaient eu le choix entre 1.800 types de licences différents. Le nouveau site de l’APB n’en proposera plus que 45. Les familles pourront ainsi mieux comprendre les différentes filières proposées. Il faut dire qu’en 2013, 12% des 754.000 bacheliers avaient abandonné la procédure en cours de route. Selon la ministre, cela permettra également une meilleure reconnaissance des diplômes à l’international.

Valoriser l’université. Le gouvernement a aussi décidé de changer l’ordre de présentation des formations du supérieur sur le site. Désormais, les filières universitaires apparaîtront en tête des propositions. Tout un symbole pour un ministère qui a fait de la revalorisation de l’université un cheval de bataille.

Une hotline mise en place. Autre nouveauté, un numéro vert (gratuit) ouvrira en mars. Les familles pourront consulter les professionnels dans leur académie pour mieux s’orienter et comprendre la procédure. Afin d’améliorer le fonctionnement du système, un comité d’usagers avec des parents d’élèves, des professeurs, des représentants des lycéens et des étudiants sera également créé.

Nouveau calendrier. Détail, qui a son importance, la date de rendu des décisions d’admissions dans les différentes filières est, elle, repoussée d’une semaine. L’objectif est de ne pas réitérer le stress provoqué en 2013. Les élèves avaient alors appris la nouvelle pendant la semaine des écrits du bac. En 2014, la nouvelle arrivera après les oraux de rattrapage de l’épreuve.

sur le même sujet, sujet,

RECULADE - Classes prépas : Peillon revoit sa copie

EDUCATION - Classement Pisa : mauvaise note pour l'école française

POLEMIQUE - Ce controversé classement Pisa

VIDEO - Le harcèlement scolaire expliqué en dessins animés