Inquiétude au sujet de l’otage du Sahel

  • A
  • A
Inquiétude au sujet de l’otage du Sahel
@ MAXPPP
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy a parlé lundi soir d’"inquiétude brûlante" sur le sort de Michel Germaneau.

Il n’est pas le plus médiatisé des otages français, mais il est celui dont l’avenir paraît le plus incertain. Michel Germaneau est l’otage français enlevé par Al-Qaïda dans le désert sahélien et dont le sort inquiète tant les autorités françaises, à commencer par Nicolas Sarkozy. D’abord parce que ce retraité de 78 ans semble en très mauvaise santé. C’est en tout cas ce qu’il affirmait dans une vidéo mise en ligne au mois de mai dernier par ses ravisseurs.

Ultimatum

"Je suis Michel Germano, citoyen français, retenu par Al-Qaïda" déclarait-il "J’ai une grave maladie de cœur et je n’ai plus les médicaments. Je souffre énormément de la chaleur. J’espère que vous allez trouver une bonne solution pour moi, monsieur le président de la République française."

Certes, ce message lui était dicté, et son unique objectif était de faire pression sur les autorités françaises. Mais la déclaration de Nicolas Sarkozy n’est pas anodine. Car depuis l’enlèvement de Michel Germaneau à la fin avril, ses ravisseurs exigent la libération de plusieurs terroristes, et qu’ils se montrent d’une très grande intransigeance. Et ce dimanche, ils ont publié un ultimatum dans lequel ils menacent d’exécuter leur otage sous les 15 jours si la France ne cède pas à leur chantage.