Inondations dans le Var : Ayrault promet "un immense effort"

  • A
  • A
Inondations dans le Var : Ayrault promet "un immense effort"
Le Var a été touché par d'importantes inondations.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Deux personnes sont mortes ce week-end. Manuel Valls et Jean-Marc Ayrault sont sur place.

L'INFO. La décrue se confirme dans le Var. Après de fortes intempéries ayant entraînées d'importantes inondations, la décrue des cours d'eau s'amorçait lundi matin. Pour autant, les départements du Var, des Bouches-du-Rhône et du Gard restaient placé en vigilance orange aux inondations. Deux personnes ont perdu la vie durant le week-end, l'une à Pierrefeu et l'autre à la Londe-Les-Maures. Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls sont sur place lundi. Le Premier ministre a déclaré qu'il fallait faire "un immense effort" pour "reconstruire" après les graves intempéries promettant qu'un arrêté de catastrophe naturelle serait pris prochainement.

meteo france 20.01.2014

Deux morts dans le Var. A La Londe-le-Maures, un homme de 73 ans est mort dans sa cave. Dans la même commune, une personne a été déclarée disparue, sur son bateau. Lundi, le maire de la Londe-les-Maures a déclaré que "plus aucune personne n'était portée disparue".

Un deuxième décès a été samedi soir à Pierrefeu. Il s'agit d'un homme décédé dans sa voiture, emportée par les eaux.

Valls et Ayrault sur place lundi. Le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur se sont rendus lundi dans les zones sinistrées. "Il y a un immense effort à faire pour remettre tout cela en marche", a déclaré Ayrault. "Il faut préparer l'avenir, préparer les conditions d'une indemnisation beaucoup plus rapide", notamment pour "une "remise en marche des activités économiques et indemniser", les entreprises et les particuliers, a-t-il ajouté. Interrogé sur le moment où serait publié l'arrêté de catastrophe naturelle, Jean-Marc Ayrault a précisé "c'est une question de jours, c'est indispensable", a-il dit en précisant que "600 habitations ont été touchées à La Londe".

"La dépression est toujours là". La décrue des cours d'eau se confirmait lundi au petit matin dans le Var. "Nous sommes en fin de crise, nous préparons l'après-crise progressivement," mais la situation reste fragile, explique le directeur de cabinet du préfet du Var, Emmanuel Dupuis. Les sols "sont si saturés que la moindre pluie peut entraîner des dommages, et la dépression est toujours là", a-t-il ajouté.

La situation de l'Argens aval, au niveau de Roquebrune et Fréjus, reste en effet délicate. Pour ce qui est du reste du département en revanche, "c'est la décrue". Le niveau du cours d'eau le Gapeau, notamment à Hyères et Pierrefeu, a commencé à baisser, après avoir atteint son sommet à 21 heures. "On est passé sous les cotes d'alerte", selon Emmanuel Dupuis. Plusieurs routes ont rouvert. La préfecture a donc rappelé les conseils de prudence. "Nous rappelons les conseils de vigilance: l'alerte crues est toujours orange, on fait attention, on reste prudent", souligne la préfecture.

Des habitants évacués. Lundi, à 4 heures du matin, il a notamment fallu hélitreuiller un homme qui ne souhaitait pas quitter son mobile-home, à Roquebrune-sur-Argens. Et des évacuations préventives ont été menées dimanche aux Arcs, à Fréjus, Roquebrune, Puget-sur-Argens. Autotal, les secours ont hélitreuillé plus de 150 habitants dans des zones où l'eau risque de monter encore. Dimanche, à la mi-journée, les pensionnaires de plusieurs maisons de retraite ont en outre été mis en sécurité dans les étages. Dans les communes sinistrées, au moins six centres d'hébergement ont été ouverts.

Les secours restent mobilisés. Quelque 500 foyers sont encore privés de courant. Sur le terrain, le dispositif est maintenu, avec 500 pompiers, 200 gendarmes, 75 militaires, chargés notamment de commencer à remettre la région en état: pompage, déblaiement, évacuation des nombreux animaux morts.

sur le même sujet, sujet,

POLITIQUE - Ayrault et Valls dans le Var lundi

ZOOM - L'état de catastrophe naturelle, mode d'emploi