INFO E1 - La hausse des prix du gaz attendra

  • A
  • A
INFO E1 - La hausse des prix du gaz attendra
Partagez sur :

Prévue au 1er juillet, elle devrait être repoussée d'au moins quinze jours.

L'arbitrage s'annonce épineux. Alors que les tarifs du gaz doivent normalement être revalorisés au 1er juillet, le gouvernement va accorder un répit aux familles. Selon les informations d'Europe 1, les nouveaux prix du gaz ne devraient pas être fixés avant le 15 juillet.

Toutefois, le gel des prix semble peu probable. En effet, après une hausse de 4,4% en janvier, le gouvernement sortant avait annoncé ensuite un gel des tarifs jusqu'au... 1er juillet. Un second blocage consécutif passerait mal auprès des fournisseurs. D'autant que, si l'on s'en tient à la loi, le prix du gaz devrait augmenter de plus de 5% cet été. Un tarif que GDF-Suez pourrait réclamer à l'Etat pour les tarifs réglementés.

Marge de manœuvre limitée

La marge de manœuvre de l'Etat est limitée. Mais une idée fait son chemin : augmenter les tarifs comme attendu, sauf pour les personnes en situation de précarité. Cela représenterait 1,5 à 2 millions de clients gaz épargnés par cette nouvelle hausse chez GDF-Suez.

Un répit salvateur pour les ménages à un moment où le Smic patine - on parle d'une augmentation de seulement 0,5% - et où le prix de l'électricité devrait lui aussi augmenter. Et dans des proportions sans doute supérieures à l'inflation.