L'Institut Curie a annoncé jeudi un "incident" de réglage pour deux appareils utilisés dans le cadre de séances de radiothérapie et précisé qu'une cinquantaine de patients pourrait avoir reçu des doses plus importantes que prévue de rayonnement. L'incident concerne "le réglage du système d'imagerie permettant le contrôle du positionnement du patient, pendant le traitement par radiothérapie", explique l'Institut Curie.

Il ne s'agirait pas strictement d'une erreur en matière de doses de rayons délivrés par l'appareil de radiothérapie lui-même mais d'un problème de réglage pour le système d'imagerie qui émet lui-même des rayons en beaucoup plus faibles doses, et qui sert à localiser la zone du patient à irradier. Les patients concernés "ont été immédiatement contactés pour être vus, dans les meilleurs délais, en consultations à l'Institut Curie", précise l'Institut dans un communiqué.

Le Dr Alain Fouquet, chef du département de radiothérapie à Curie, a précisé à l'AFP qu'aucune incidence sur la santé n'a pu être constatée sur les quelques patients qui ont déjà pu être examinés sur la cinquantaine concernée.